Interview: Anais Nuninger, ESTAC Troyes

0
39

FoudeFootBall a été à la rencontre d’une jeune joueuse qui évolue à Troyes. Anais Nuninger nous dévoile dans cet entretien son parcours mais aussi ses ambitions pour le futur. Une exclusivité FoudeFootBall.com.

Salut Anais, peux tu te présenter à nos lecteurs?

Donc bonjour, moi c’est Anais Nuninger, j’ai 19 ans, je viens de Troyes et je joue à l’ESTAC en Division d’Honneuranais nun-1

Quel est ton parcours footballistique?

Alors j’ai commencé le football à 8 ans dans le club de mon village au ESC Melda. J’ai tout d’abord joué avec les garçons puis on a créé une équipe de filles que j’ai alors rejoint par la suite, malheureusement quelques années après notre entraîneur ne pouvait plus assurer la tenue de notre équipe, je suis donc retournée avec les garçons mais j’ai décidé de changer de club et d’aller au RCSC à La chapelle St Luc avec lequel j’ai joué 2 ans. Puis pour terminer il y a maintenant 4 ans j’ai rejoint l’ESTAC en commençant par jouer avec les U17 puis pour maintenant évoluer avec la DH dans laquelle je joue actuellement

A quel poste joues-tu?

J’évolue au poste de défenseur central

Quels sont tes objectifs en club? puis personnels?

En club, mes objectifs sont évidemment de faire participer le club aux inter-ligues pour éventuellement accéder à la D2. Ce serait plus intéressant pour nous car on en a le potentiel et l’on pourrait découvrir le vrai niveau féminin de football qui correspond à notre équipe. Personnellement, le foot est un plaisir, j’y joue pour partager la victoire avec les filles. Je ne compte pas faire une carrière dans le football mais j’aimerais évoluer avec l’ESTAC à un niveau supérieur

Comment as-tu fait du football ta passion?

Avant le football je pratiquais le tennis. Mais c’est réellement avec mon frère que l’envie de jouer au football m’est venue. Mon frère lui-même jouait au football et m’emmenait souvent jouer avec lui. Au vu de mon niveau, il m’a dit d’essayer de m’inscrire dans un club. Je l’ai donc fait puis c’est maintenant devenu une vraie passion

Quel clubs supportes-tu chez les hommes?

Alors chez les hommes je supporte évidemment le club de Troyes qui j’espère arrivera à accéder en ligue 1 cette année. Après je supporte Marseille car j’aime le vrai football et pour moi, ils savent le pratiquer

Pratiques-tu le football en dehors de celui en herbe?

La ligue champagne Ardenne organise pendant l’hiver un tournoi de futsal entre les équipes de notre championnat de DH. J’aime pratiquer le futsal car c’est très technique et cela permet de faire autres choses que ce qu’on fait habituellement sur herbeanaiss

Quel est ton modèle chez les hommes puis chez les féminines?

Chez les hommes, mon modèle est John Terry car c’est un joueur très discret mais très bon et qui a toujours le goût de la victoire. De plus, c’est un capitaine exemplaire qui inspire le respect. Chez les féminines, mon modèle est Wendy Renard car c’est une fille qui se montre décisive dans les matches et qui a un rôle important dans l’équipe avec qui elle joue que ce soit à Lyon ou même en équipe de France

Quel est ton club de rêve?(féminines)

Mon club de rêve féminin est l’olympique de Marseille car je les supporte en masculin et le club s’est investi dans le football féminin. J’espère qu’un jour elles évolueront parmi les meilleures équipe de D1 féminine

As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs?

Alors je remercie déjà les gens qui prendront la peine de lire mon interview. De plus, je vous invite à venir supporter l’équipe féminine de l’ESTAC qui a besoin d’encouragements et qui j’espère un jour sortira de l’ombre de la DH


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here