Interview: Léa Tellier Bouazni, Amiens SC (D2)

0
545

FoudeFootBall a été la découverte d’une jeune Franco-Algérienne qui évolue en d2 Française. Léa Tellier-Bouazni nous confie dans cet entretien son parcours mais aussi ses ambitions pour le futur. Une exclusivité signée FoudeFootBall.com.

Salut Léa peux-tu te présenter à nos lecteurs?

Salut à tous et à toutes, je m’appelle Léa Tellier-Bouazni, j’ai 17ans depuis peu, je suis d’origine Algérienne, par rapport à mon père et Française par rapport à ma mère, je viens actuellement de quitter le club de USCCO à Compiègne niveau D2 et je suis désormais à Amiens SC qui est dans le même groupe, toujours en ( D2)lea tellier-1

Quel est ton parcours footballistique?

J’ai commencé le foot très tard par rapport à certaines fillse de mon âge, j’ai commencé à l’âge de 12ans dans un petit club pas loin de chez moi, Rivery en u13 avec les garçons, puis j’ai été surclassée en u15 toujours avec les garçons dans le même club pendants 2ans, par la suite on m’a proposé d’aller faire des tests dans un club d’un niveau beaucoup plus intéressant à Longueau toujours avec les garçons en u15. J’ y suis allée, j’ai été prise,pour jouer en excellence. Après cette dernière année avec les garçons, le club voulait me garder, étant donnée qu’il y avait des équipes de filles. J’ai été repéré par Alexandre Dutemple pour jouer au SC Amiens en u18 qui venait tout juste de changer de noms, passer de Montière à Amiens SC. L’année dernière, j’ai rejoint le centre d’entrainement régionale de Picardie ( section sportive entre autre ), J’ai fait un an en internat, foot étude les deux ensembles. Pendants cette année, j’ai effectué un stage, au sein du club de Compiègne, par la suite ils m’ont proposé de rejoindre leur centre d’entrainement qui venait tout juste d’ouvrir (cette année), début septembre, me voilà à Compiègne. Après quelques complications au sein de ce club les coachs et moi-même avons pris une décision que je quitte le club, je ne me sentais pas vraiment à ma place et nous n’étions pas sur la même longueur d’onde. J’ai donc été recontacté, par l’ancien coach Alexandre Dutemple, puis par le coach de la D2 Domique Chevalier, pour réintégrer l’Amiens SC, me voilà donc à Amiens SC

A quel poste joues-tu?

Je n’ai pas vraiment de poste attitré. Je dirai plutôt offensif. Depuis que j’ai commencé, je joue 10 sauf, cette année où  j’ai joué arrière droit avec Compiègne.

Quel est ton poste favori?ou tu te sens le mieux?

En numéro 10, je me sens libre

Quels sont tes objectifs en club? puis personnels?

Atteindre pourquoi pas le niveau de la D1, jouer en D1 serait un de mes plus grands rêves, qui ne rêve pas de la d1léa-1

Comment as-tu fait du football, ta passion?

Je pense que ça ne s’explique pas, c’est venu comme ça, après avoir fait plusieurs sports c’est le football qui ressortait le plus souvent. Je pense que c’est la coupe nationale, aussi qui m’a fait prendre conscience de certaines choses par rapport au foot

As-tu déjà été sélectionnée en équipe de France ou en équipe régionale?

Équipe régionale , j’ai participé à la coupe nationale à Vichy. J’étais avec la sélection Picarde, je n’ai pas eu la chance d’accéder à l’équipe de France car
les sélectionneurs vont chercher leurs filles dans les pôles espoirs ou les centres de formations. On a une chance sur 100 d’accéder à l ‘équipe de France

L’équipe nationale Algérienne est actuellement en reconstruction, serais-tu intéressée pour la rejoindre?

Pourquoi pas oui, mais j’avouerai que je préférerais rejoindre l’équipe nationale Française, je suis née ici, j’ai construit ma vie ici, mais l’Algérie c’est mes racines donc je suis ouverte à toute proposition

Quel club supportes-tu chez les garçons?

Mon club de rêve chez les garçons est le FC Barçelone

Quel est ton modèle chez les hommes? puis chez les féminines?

Mon modèles chez les hommes c’est Neymar et Messi! et chez les filles c’est Lotta Schelin

Quel est ton club de rêve chez les féminines?

St Étienne ou L’OL

As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs?

Admire la personne qui te critique, car prisonnière de sa propre jalousie, elle ne fait que t’admirer. Le foot est monde rempli de jaloux/jalouses. Je suis très contente des rencontres que j’ai pu faire cette année grâce au foot, les personnes se reconnaîtront, mes sauces.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here