Interview: Ismael Kandouss, USL Dunkerque

0
735

FoudeFootBall a été à la découverte d’un jeune Franco-Marocain qui vient de rejoindre l’USL Dunkerque. Ismael Kandouss, nous dévoile dans cet entretien, son parcours mais aussi ses ambitions pour le futur. Une  exclusivité FoudeFootball.com.

FDF: Salam Ismaël peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

I.K: Je m’appelle Ismael Kandouss j’ai 17ans , je suis né à Lille d’une mère française et d’un père marocain je joue actuellement en réserve à l’USLDunkerque

FDF: Quel est ton parcours footballistique ?

I.K: J’ai commencé au VAM (Villeneuve d’Ascq ) à l’âge de 5 ans puis je suis arrivé en U13 à l’âge de 12ans à l’ESW pour pouvoir jouer au meilleur niveau régional , j’ai ensuite rejoint les rangs de l’USLD pour jouer en U17Nationaux puis Arras pour jouer en U19nationaux . Cette année je suis retourné à Dunkerque pour jouer en réserve qui est actuellement en senior DH , j’ai fait mon premier match amical (1mi temps ) avec l’équipe première ( niveau National )kandous

FDF: A quel poste joues-tu?

I.K: Je joue défenseur central

FDF:Quels sont tes objectifs en club puis personnels ?

I.K:En club j’espère intégrer le plus vite l’équipe première (National) et réussir avec mon équipe à faire monter l’équipe Senior DH en CFA2. Personnels , après avoir acquis au moins une année d’expérience en national j’espère intégrer un club professionnel

FDF: Quels sont tes qualités et tes défauts dans le jeu?

I.K: Mes qualités athlétiques (1m92 pour 83kg ) , capacité à récupérer de nombreux ballons et de gagner beaucoup de duels sont mes principales qualités. Mes relances longues et mon jeu du pied gauche sont encore à améliorer

FDF:Quel est ton modèle à ton poste?

I.K:Sergio Ramos et Raphaël Varane

FDF: Quel est ton club de rêve en France puis dans le monde?
 I.K: En France ça serait un rêve de pouvoir jouer pour le PSG et dans le monde pour le FC Barcelone

FDF:As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs?

I.K: Je tiens à remercier mon grand père qui m’a toujours soutenu , ainsi que ma famille et mes amis qui m’accompagnent dans mes échecs comme dans mes réussites. Un petit message à faire passer aux footballeurs: il faut travailler sans jamais lâcher , faire les bons choix de vie pour se donner les moyens pour réussir .

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here