Interview: Brice Boutantin, AS Illzach Modenheim

0
793

FouDeFootball a été à la découverte d’un joueur qui évolue cette saison au AS Illzach Modenheim. Brice Boutantin, nous dévoile dans cet entretien, son parcours, mais aussi ses ambitions pour le futur. Une exclusivité FoudeFootball.com.

FDF: Bonjour Brice, peux-tu te présenter à nos lecteurs?12182085_197251803945941_460889385_n

B.B: Bonjour, je m’appelle Brice Boutantin mais on me surnomme Bibi depuis tout petit et plus récemment Bip Bip dû à ma vitesse affolante.Je suis originaire de l’Yonne et plus particulièrement de Sens.

FDF: Quel est ton parcours footballistique?

B.B: J’ai commencé le football à l’âge de 6 ans, au FC Paron jusqu’à l’âge de 12 ans.
J’ai ensuite rejoins le FC Sens, ou j’ai évolué 3 années au plus haut niveau régional. Lors de ma dernière année à Sens, je m’entraînais en sport-étude à Troyes.
La saison suivante, j’ai donc intégré le centre de formation de l’ESTAC, club dans lequel j’ai évolué 4 saisons, en U19 Nationaux et CFA2 sous les ordres de Thierry Bocquet (coach qui m’a beaucoup apporté et à qui je souhaite le meilleur).
A la fin de ma formation, je n’ai pas eu l’opportunité de signer professionnel.
J’ai donc rejoins le FC Chaumont en CFA2 pour m’aguériir et emmagasiner de l’expérience tout en continuant à m’entraîner avec la réserve troyenne et en finissant ma formation d’éducateur sportif (BPJEPS Sports Collectifs Mention Football).
J’y suis resté une saison avant de rejoindre l’AS Illzach Modenheim.

FDF: A quel poste joues-tu?

B.B: Je suis un milieu polyvalent, je préfère jouer en véritable numéro 10, en soutient de l’attaquant. C’est à ce poste où je suis le plus à l’aise et auquel je prends le plus de plaisir à jouer. J’aime toucher beaucoup de ballons, être influant sur le jeu et décisif si possible par une passe décisive ou un but. Je ne ménage pas mes efforts même quand il s’agit de défendre.

FDF: Comment le football est devenu ta passion?

B.B: Je jouais au football constamment depuis le plus jeune âge, jusqu’à ce que mon père me fasse signer ma première licence à l’âge de 6 ans dans le même club que lui et celui de mon frère au FC Paron. Cette passion ne m’a plus quitté, j’en suis devenu accroc. C’est bien plus qu’un hobby, puisque je vis actuellement du football.

FDF: Quels sont tes objectifs en club? puis personnels?

B.B: J’aurai aimé avoir des origines Luxembourgeoises ou être née à Gibraltar pour connaître les joies d’être sélectionner en équipe nationale. (Rires)12193034_197253373945784_594166077_o

Individuellement, mon premier objectif est de réaliser une saison pleine. Au niveau de mes statistiques actuels (4 talents, 3 passes décisives, 1 but en 6 matchs) c’est bien mais pas suffisant. Il faut que je sois encore plus exigeant avec moi-même afin de progresser et d’évoluer à un niveau supérieur à l’avenir.

Collectivement, l’objectif est de maintenir le club en CFA2, plus sereinement que lors des deux dernières saisons en essayant de finir le plus haut possible. A titre personnel, j’aimerai être bien plus ambitieux avec ce club mais il
faut savoir être réaliste.

FDF: As-Tu dejà été appelé en sélection (régional ou national)? si oui, à quelles occasions as-tu été sélectionné?

B.B: Oui j’ai été appelé dans toutes les sélections régionales de Bourgogne de la génération 92. Dès l’âge de 10 ans, jusqu’à 15 ans on étaient rassemblés plusieurs fois par saison en finissant la dernière année par la coupe nationale.

FDF: Peux-tu nous dire quel est ton modèle à ton poste?

B.B: Je n’ai pas de « modèle » en particulier. A mon poste des joueurs comme Zidane et Ronaldinho étaient impressionnants.

FDF: Quel est ton club de rêve?

B.B: j’aimais beaucoup Lyon dans les années 2000 avec des joueurs comme Juninho, Malouda, Mahamadou Diarra.. Désormais, trop d’argents circulent, notamment avec le PSG ou l’AS Monaco. A l’étranger, le FC Barcelone est un club qu’inspire le respect, avec une philosophie prônant sans cesse le jeu et qui gagne

FDF: Aimerais-tu jouer à l’étranger dans l’avenir si oui quel pays ou club?

B.B: Oui, c’est un objectif dans l’évolution de ma carrière. En Angleterre pour le spectacle, en Allemagne pour l’ambiance, en Espagne pour le climat, au Qatar pour l’argent ou en Australie pour la qualité de vie.

FDF: As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs ?10717549_197251573945964_1528396826_n 

B.B: Je salue tout particulièrement mes parents ainsi que mon frère, qui sont sans aucunes hésitations mes premiers fans. Je remercie tout ceux qui me suivent et me soutiennent quotidiennement.

Enfin je vous remercie vous et je souhaite la santé à tous les lecteurs !
Suivez moi sur ma page Facebook, « Brice Boutantin » (Lien au bas de l’article)

Bip Bip

Interview réalisé par AbdAllah


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here