Moimbe »J’ai envie de jouer pour l’Algérie »

0
30

Wilfried Moimbe, latéral gauche au FC Nantes,  a accordé une interview à France Football, où il a dit qu’il aimerait jouer pour l »Algérie. Retour sur cet entretien fait par Nabil Djellit.

A 27 ans, vous espérez démarrer une carrière internationale. Expliquez-nous… 
Oui, j’ai envie de jouer avec l’Algérie. Ma femme est algérienne, mes enfants le sont également. Ils y vont régulièrement en vacances. Je vis aussi en partie dans une culture très proche de ce pays.

Qu’entendez-vous par proche de ce pays ? 

Depuis que  je suis avec ma femme, j’ai appris à aimer l’Algérie. Mes enfants sont binationaux, c’est aussi mon deuxième pays. Ils ont la nationalité algérienne, il ne manque plus que moi. Je compte y aller en fin de saison après le match du PSG. Je vais découvrir Alger.
Pourquoi avoir envie de rejoindre cette sélection ?
C’est un tout. Comme ma femme, je connais beaucoup d’Algériens, et j’apprécie leur patriotisme à l’égard du maillot. Je trouve ça beau de voir des gens aimer leur pays comme ça. Depuis que je l’ai connue, nos deux cultures réunionnaise et algérienne cohabitent parfaitement, et je me sens algérien au quotidien. Entre les repas, la famille qui vient, et même l’engouement autour des matches de la sélection, ça respire l’Algérie chez moi.
La Fédération Algérienne connaît-elle votre envie de revêtir le maillot d’El-Khedra ?
Franchement, non. Je profite de cet entretien pour que cela puisse se savoir. J’imagine qu’ils ne savent pas du tout que ma femme est algérienne. J’ai estimé que c’était le bon moment.
Un choix du cœur mais aussi un challenge sportif intéressant non ? 
L’aspect sportif est très tentant. Quand on voit les clubs dans lesquels jouent les joueurs algériens, c’est du lourd. En quelques années, c’est un pays qui est devenu très compétitif. Je suis le résultat et regarde parfois des matches. Je les avais beaucoup suivis lors du Mondial 2014, et ils m’avaient enchanté. J’imagine même que c’est très dur d’avoir sa place dans cette équipe quand on voit la qualité de l’effectif… Si un jour le sélectionneur m’appelait, cela serait une grande fierté.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here