A la découverte de Redha Fresneau, US Orléans

0
746

DZBallon a été à la découverte d’un jeune Franco-Algérien qui joue cette saison à Orléans en u19. Redha Fresneau nous dévoile dans cet entretien, son parcours mais aussi ses motivations pour le futur.

DZB: Salam Redha peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

R.F: Salam, je m’appelle Redha Fresneau, j’ai 17 ans bientôt 18. Je suis Franco-Algérien, né en France de parents algérien et français. Ma famille est originaire d’Oran. Je joue actuellement à l’US Orléans Loiret Football. Je vais commencer ma deuxième année au sein du club. Je sors d’une saison pleine en u19 nationale.

DZB: Quel est ton parcours footballistique ?

R.F: J’ai commencé le foot à 5 ans. Très vite j’ai été amené à participer à des stages dans des clubs professionnels avant d’intégrer pour 2 années le pôle espoir fédéral de saint Sébastien sur Loire à Nantes. A la sortie de celui-ci j’ai intégré le Poitiers football club pour participer au championnat u17 national, afin de pouvoir rebondir rapidement et de rejoindre un club professionnel. À l’issue de cette année fort enrichissante je me suis engagé pour L’US Orléans Loiret Football.

DZB: À quel point joues-tu?

R.F: Je suis milieu de formation convertit en défenseur latéral. Ma polyvalence me permet de jouer plusieurs postes, défensifs mais aussi offensifs.

DZB: Comment le football est devenu ta passion ?

R.F: Ma famille m’a énormément encouragé lorsque les choses ont commencé à devenir sérieuses. Mais avant tout le football est une histoire de famille.

DZB: Quels sont tes objectifs en club ? puis personnels ?

R.F: En club mon objectif à court terme et d’intégrer de manière définitive l’équipe réserve. A long terme, mon objectif reste évidemment d’intégrer le groupe professionnel. Sur le plan personnel, j’espère une progression sportive mais aussi humaine, qui me permettra dans un premiers temps d’atteindre mes objectifs. Pour finir un de mes objectifs personnels reste d’être remarqué par les différents observateurs des sélections jeunes de l’EN. C’est mon rêve mais je sais que c’est tout à fait réalisable.

DZB: Justement j’allais y venir est ce une priorité pour toi la sélection algérienne?

R.F: Au jour d’aujourd’hui, je n’irai pas jusque dire une priorité car j’accorde énormément d’importance à mes performances en club. Mais effectivement, la sélection reste présente dans un coin de ma tête. Je suis conscient que ce sont les prestations en club qui peuvent m’ouvrir les portes de l’équipe nationale, je reste donc très concentrée sur cela. Si cela doit venir, ça viendra!

DZB: L’équipe nationale est en pleine progression coupe du monde jo es-tu confiant pour le futur?

R.F:C’est justement grâce à de bons joueurs que les sélections progressent. Confiant c’est un grand mot, mais je suis persuadé que le travail peut m’ouvrir beaucoup de portes. En accentuant les efforts et en parvenant à atteindre les objectifs que je me suis fixés, j’espère pouvoir parvenir à ce rêve un jour

DZB: Quelles sont tes qualités et tes défauts dans le jeu ?

R.F: Ma polyvalence reste ma qualité première. En ce qui concerne mes défauts, on me reproche souvent d’être mauvais perdant.

DZB: Quel est ton modèle à ton poste?

R.F: Philippe Lahm, c’est la référence lorsqu’on évoque les latéraux.

DZB: Quel est ton club de rêve ?

R.F: Le FC Barcelone.redha

DZB: D’où es-tu originaire en Algérie ?

R.F: D’Oran comme je l’ai indiqué précédemment.

DZB: As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs ?

R.F: Rien de particulier, merci à toi Farid pour cette interview et à bientôt j’espère.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here