A la découverte de Myriam Belkiri, FC Rousset (DH)

0
908

DZBallon a été à la découverte d’une jeune Franco-Algérienne qui après avoir évoluer à l’OM, a décidé de se relancer à Rousset. Myriam Belkiri, nous dévoile dans cet entretien, son parcours mais aussi ses ambitions pour le futur.

DZB: Salam Myriam peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

M.B: Ben je m’appelle Belkiri Myriam, j’ai 24ans je suis née à Marseille d’origine Algérienne, pour la saison 2016-2017 j’ai signé à Rousset en DH club qui a énormément de chance de monter en D2 l’année prochaine Inchallah.

DZB: Quel est ton parcours footballistique ?

M.B: J’ai commencé à l’âge de 8ans dans un club de garçon, la JSA Saint Antoine, ensuite à l’âge 12ans j’ai signé dans mon premier club féminin qui est le Celtic de Marseille maintenant appelé le FAMF. J’ai fait mes 3 ans en -13, ensuite j’ai directement joué en catégorie DH car le niveau -16 était trop faible. J’ai participé à la succession en D2. Puis au cours de la saison 2012 2013 en janvier j’ai signé à l’Olympique de Marseille pour jouer un niveau de DH, j’ai donc rétrograder de 2 niveaux uniquement pour porter les couleurs de l’OM. Avec beaucoup de blessures je n’ai pas pu montrer de quoi j’étais capable. Et l’année prochaine je joue pour Rousset

DZB: À quel poste joues-tu ?

M.B: Arrière central

DZB: Quels sont tes objectifs en club ? puis personnels ?

M.B: Rousset a tout mis en place pour monter en d2 l’année prochaine. Moi j’aimerais retrouver mon niveau, jouer en équipe nationale d’Algérie, ça serait une énorme fierté pour moi et pour ma famille

DZB: J’allais y venir l’équipe d’Algérie est actuellement en reconstruction penses-tu qu’elles ont besoin des filles qui évoluent en France ?

M.B: Mais c’est une certitude, je ne vais pas critiquer le niveau mais l’Algérie est quand même un grand pays qui se doit d’avoir une équipe féminine qui la représente. Beaucoup de filles d’origine algérienne en France méritent de jouer en équipe nationale d’Algérie.

DZB: Que manque -t-il à la sélection pour avoir une grande équipe comme pour les hommes ?

M.B: Beaucoup de filles expérimentés habitués à donner toujours plus. Une équipe soudée qui s’entraîne souvent ensemble sa forgerait déjà une solidarité de groupe, qui donnerai envie de donner plus aussi pour ces coéquipières.

DZB: Quelles sont tes qualités et tes défauts dans le jeu ?

M.B: J’ai un jeu très agressif qui une qualité mais aussi un défaut. En tant qu’arrière central, j’aime beaucoup parler et replacer mon équipe. Je ne baisse jamais les bras.

DZB: Quel est ton modèle chez les hommes ? puis chez les féminines ?

M.B: Chez les hommes j’aime beaucoup Carlos Mozer surtout après l’avoir rencontrer, j’admire aussi le jeu de Lilian Thuram par son calme et sa sérénité se qui me manquerai un peu. Du côté des féminine je vais pas vous mentir que j’ai pas spécialement de modèle, mais vu que je doit choisir je dirai Wendy Renard…myri

DZB: Quel est ton club de rêve ?(féminines)

M.B: Depuis petite, j’ai toujours rêvé de jouer en Amérique… Sinon en France mon « rêve » serait de jouer à l’Olympique Lyonnais…

DZB: As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs ?

M.B: Continuer à suivre le football féminin, on mérite autant que les hommes. C’est grâce à vous, à nous, qu’il évolue de cette manière aujourd’hui, et sa fait plaisir.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here