A la découverte de Walid Berbagui, la sélection Algérienne reste un rêve

0
2107

DZBallon a été à la découverte d’un jeune Franco-Algérien qui joue cette saison en CFA après avoir jouer dans pas mal de bons clubs. Walid Berbagui, nous dévoile dans cet entretien, son parcours mais aussi ses ambitions pour le futur.DZB:

Salam Walid peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

W.B: Salam alikoum. Je m’appelle Walid Berbagui. J’ai 21 ans. Je suis né à Lyon. Je suis français, d’origine algérienne de Sétif. J’évolue au poste d’ailier gauche. Je joue à Andrézieux Bouthéon en CFA.

DZB: Quel est ton parcours footballistique ?

W.B: J’ai commencé le foot à l’âge de 8 ans. J’ai joué au FC. Rouen (76), US. Alfortville (94), AS. Saint-Priest (69), As. Saint-Étienne et maintenant ASF. Andréxieux-Bouthéon (42). Lors de la saison 2015-2016, je suis passé par les tests Nike Most Wanted qui recherche les meilleurs jeunes joueurs en Europe. J’ai été recruté pour jouer avec la Nike Academy en Angleterre à St-Georges Park.

DZB: À quel poste joues-tu ?

W.B:J’évolue au poste d’ailier gauche mais il m’arrive parfois de jouer en tant que 10 ou en second attaquant selon la composition du coach.

DZB: Comment le football est devenu ta passion ?

W.B: Dans la famille Berbagui, nous sommes très sportif. Mon père m’a inculqué des valeurs dès le plus jeune âge. Mon grand-père Mohamed Berbagui été président de l’USMS à Sétif. Depuis petit j’aime le football.

DZB: Quels sont tes objectifs en club puis personnels ?

W.B: Mon objectif dans mon club actuel est de faire une belle saison en CFA et mes objectifs personnels sont de toujours travailler plus que les autres, et de toujours persévérer. De signé un contrat professionnel en France ou à l’étranger et pourquoi pas la sélection des jeunes d’Algérie incha’Allah

DZB: Quelles sont tes qualités et tes défauts dans le jeu ?

W.B: Je suis un attaquant assez polyvalent. Je peux jouer à différents postes offensifs. Je suis un joueur assez percutant, je dispose d’excellents appuis, j’ai un très bon jeu de tête. J’aime dribbler, percuter. Là où je devrais progresser, ce serait dans la finition et la gestion des temps forts et des temps faibles. Je suis parfois dans la précipitation.

DZB: Comment s’est passé ton aventure en Angleterre ?

W.B: Mon aventure en Angleterre était une belle expérience. Les infrastructures de la Nike Academy m’a permis de progresser dans des conditions vraiment superbes. Nous avons jouer face à plusieurs équipes de Premier League c’était impressionnant. Malheureusement, les dirigeants de Nike ne m’ont pas gardé, j’ai eu une grave blessure aux ligaments croisés latéral antérieur avec une rupture totale du ménisque interne. J’ai dû abandonner mes coéquipiers. Je me suis fais opérer par le Dr. Bertrand Sonnery-Cottet le 10 mai 2016 à l’hôpital Jean Mermoz à Lyon.

DZB: Quel est ton modèle à ton poste ?waalid

W.B:  Mon modèle à mon poste c’est Cristiano Ronaldo. C’est pour moi, le meilleur joueur du monde actuel, il est toujours au top niveau, c’est une légende il a tout gagner cette année. J’apprécie aussi beaucoup Karim Benzema qui est un modèle de réussite. Sa famille habite près de chez moi à Bron Terraillon et je suis ami avec son frère Sabri Benzema.

DZB: Quel est ton club de rêve ?

W.B: Mon club de coeur est le Paris SG en France et dans le monde le Real Madrid.

DZB: Sincèrement quand tu auras bien récupéré de ta blessure tu penses pouvoir jouer à quel niveau en France ?

W.B: Sincèrement pour l’instant je pense jouer toujours en CFA. Après j’ai eu des contacts via mon agent sportif avec le club de Al Sadd SC au Qatar. Je verrai ce que me réservera Dieu.

DZB: As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs ?

W.B: Je passe un message à toute la famille Berbagui, à mes parents, aux dirigeants de mon club, tout le staff technique et à tout ceux qui ont cru en moi et me soutiennent. Dieu est avec les patients. Allah m’éprouve mais j’ai confiance en lui.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here