Brahimi et Soudani incertains face au Zimbabwe

0
20

Avant 24 heures de la première sortie de la sélection algérienne au Gabon face au Zimbabwe, l’incertitude plane toujours au sujet de la participation ou non dans cette rencontre de trois éléments clés dans l’échiquier de l’équipe nationale, en l’occurrence, Yacine Brahimi, Islam Slimani et Ramy Bensebaini.

En effet, les deux joueurs souffrent de blessures et semblent ne pas encore avoir récupéré la plénitude de leurs moyens. Une donne qui met dans l’embarras le sélectionneur national, George Leekens, déjà attristé par le forfait de dernière minute de son milieu de terrain Saphir Taider, qui n’a pas fait le voyage avec ses coéquipiers au Gabon en raison d’une blessure au ménisque.

Ainsi, et depuis que l’équipe nationale est arrivée au Gabon, le staff médical a pris en charge Brahimi et Soudani C’est que l’ancien driver des Aigles de Carthage tunisiens ne veut pas entendre parler d’un éventuel forfait de l’un ou des trois joueurs. C’est qu’il mise énormément sur eux.

Le suspense devrait ainsi être entretenu jusqu’à ce soir, lorsque les coéquipiers d’Aissa Mandi s’adonneront à leur dernière séance d’entrainement avant d’entrer dans le vif du sujet, une séance programmée sur le terrain du stade de Franceville où se dérouleront les rencontres du groupe B.

En attendant, Leekens et tous les supporters des Verts croisent les doigts pour les trois joueurs blessés, d’autant plus que le rendez-vous de demain est capital. Une victoire est impérative pour le « Club Algérie » afin d’aborder le tournoi continental avec sérénité et confiance. Cela n’empêche toutefois pas que toute la délégation algérienne qui a pris ses quartiers dans la ville de Moanda, distante de 50 km environ de Franceville où vont se dérouler les rencontres du groupe B, affiche un certain optimisme.

Cette satisfaction est née de la réussite du stage des Verts à Sidi Moussa, comme le traduisent du reste les propos de l’entraineur adjoint, Nabil Neghiz. «Notre plan d’attaque sur lequel on misera au Gabon a été bien travaillé tout au long de nos séances d’entrainement à Sidi Moussa. Il a été également testé avec succès lors de la deuxième joute amicale face à la Mauritanie à Sidi Moussa. Je peux dire que tout le monde a assimilé le schéma tactique qu’on a l’intention de prôner au Gabon, ce qui est déjà une grande satisfaction pour nous les membres du staff technique. La réaction des joueurs est ainsi de bon augure en vue d’un parcours de premier ordre lors de la CAN», se réjouit Neghiz.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here