Saphir Taider: « L’échec est collectif »

0
1439

Ayant déclaré forfait à la dernière minute pour la CAN-2017, le milieu de terrain de Bologne, Safir Taïder, qui a subi une opération chirurgicale au niveau du genou, a estimé que la responsabilité de l’échec des Verts au Gaon devrait être assumée par toutes les composantes de l’équipe, tout en s’engageant à redoubler les efforts pour se réhabiliter aux yeux du peuple algérien.

« Nous avions de grandes ambitions pour cette CAN. Mes coéquipiers se sont rendu au Gabon avec la ferme intention de s’illustrer, mais les choses ont tourné mal. On ne doit pas s’en rejeter la responsabilité, car celle-ci devrait être assumée par tout le monde », explique Taïder. « Le plus important aujourd’hui est d’oublier cette compétition et penser à nos prochaines échéances. Il faut vite relever la tête », a-t-il conseillé. Revenant sur la manière avec laquelle il a vécu la CAN, Taïder a reconnu qu’il avait du mal à suivre derrière le petit écran les sorties de ses coéquipiers.

« C’était vraiment difficile pour moi de suivre la CAN sur le petit écran. J’aurais souhaité être aux côtés de mes coéquipiers sur le terrain. Malheureusement, le destin en a voulu autrement », a regretté le milieu de terrain de Bologne.

À propos de la date de son retour à la compétition, Taïder a rassuré que sa rééducation se déroule très bien et que sa période d’indisponibilité s’étale de trois à quatre semaines, ce qui veut dire que son retour sur les terrains ne saura tarder.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here