Que deviens-tu Habib Bellaid? (ancien international Algérien)

0
1880

DZBallon s’est entretenu avec l’ancien international Algérien Habib Bellaid qui après avoir fait une très belle carrière rejoue cette saison en Amiens en champion amateur. Il nous dévoile dans cette interview, ce qu’il devient et ce qu’il pense de la sélection Algérienne actuelle.

DZB: Salam Habib comment vas-tu ?

H.B: Je vais très bien hamdoulah merci.

DZB: Que deviens-tu au niveau du football ?

H.B: Bas écoute après un séjour en Norvège qui s’était bien passé, mais fini pour cause de rupture d’un des ligaments de mon genou,je me suis retrouvé 6 mois sans club et aujourd’hui grâce à Dieu j’ai trouvé un point de chute à Amiens AC en CFA.Un club où le président et le coach sont des algériens et qui m’ont tendu la main. A un moment donnée ou c’était difficile

DZB: Tu es un ancien international algérien, Peux-tu nous rappeler à quels occasions as-tu été sélectionné en EN?

H.B: J’ai  été sélectionné pour le mondial à l’époque, j’étais en Ligue 1 et pour quelques sélections après pour les qualifications de la CAN.

DZB: Quels souvenirs gardes-tu de ce bon moment ?

H.B:Que des bonnes choses mais surtout l’engouement et l’amour du peuple pour l’équipe national. L’Algérien est très passionné.Donc ça été que des bons souvenirs.

DZB: Tu as donc joué le mondial 2010 et c en 2014 avec Vahid Halilodzic que l’équipe nationale a connu les meilleurs résultats en coupe du monde ?

H.B: Oui c’est ça en 2014 ils ont fait un super résultat.

DZB: Qu’as tu pensé de la performance de nos fennecs lors de la CAN 2017?

H.B: Je pense que l’équipe nationale, aujourd’hui, est sûrement l’équipe avec le plus de talent mais cette équipe n’est pas bâti pour l’Afrique, elle est bâtie pour faire des résultats sur un mondial, mais pas sur les terres africaines en Afrique le talent ne suffit pas. Il y a l’aspect physique et tactique qui entre en compte donc les résultats ne sont pas si étonnant.Le climat n’est pas propice pour nous nord africain aussi.Il faut pas leur tirer dessus je pense aussi que la blessure de Rais a été préjudiciable c un taulier et Quand il est sur le terrain c’est un patron et on sent qu’il est là il pousse ses coéquipiers à se surpasser.En leur donnant de la force, on a bien vu que l’équipe nationale manquait de cadre.

DZB: Comment as-tu vécu le match Algérie-Tunisie pour toi qui est Algéro-Tunisien?

H.B: Je l’ai vécu tout à fait normalement, je l’ai regardé comme un match de foot je connaissais des joueurs des deux côtés mais j’ai été déçu parce qu’en perdant l’Algérie était quasiment éliminé, j’aurais préféré match nul j’avais Quand même un penchant pour nos verts c’était dommage.

DZB: Donc tu penses que l’on pourra jamais gagné une CAN ?

H.B: Si la CAN se joue au Maroc ou en Tunisie oui pourquoi pas mais pas aujourd’hui, car actuellement, les équipes qui sont dans le dernier carré ce sont des équipes habitués entre l’Égypte le Cameroun et le Ghana c’est peut être 12 ou 13 victoires en CAN.La génération précédente était peut-être moins talentueuse mais en Afrique ils étaient respectés les Boughera Yahia Ziani et Belhadj…Ils étaient taillés pour l’Afrique c pour sa qu’on avais peur de rien avec eux.

DZB: Quand tu jouais en EN le point fort c’était la défense avec une bonne concurrence et maintenant c’est devenu le point faible peux-tu l’expliquer ?

H.B: C’est ce que je disais tout à l’heure La Défense c’était des mecs fait pour l’Afrique maintenant, la Défense est jeune et pas forcement prête pour le défis physique.

DZB: Plusieurs entraîneurs sont passés par notre EN penses-tu que c’est une cause de notre échec à la CAN ?

H.B: La sérénité il en faut c’est sur.Le coach met son équipe en place bonne ou pas bonne peut importe après Quand tu est sur le terrain on s’en fou que tu soit content ou pas tu te bats. Moi les peu de match où j’ai été avec eux le coach faisais presque pas de causerie c’était les joueurs qui étaient déterminé, il avaient les crocs et les dents longues

DZB: On va revenir à toi un petit peu quels sont tes objectifs cette saison ?

H.B: Moi ma saison se passe bien hamdoulah mon objectif c’était de rejouer et surtout d’enchainer les matchs, aujourd’hui j’ai 30 ans je me fais plus d’illusion l’important c’est que la santé cava et que je prenne du plaisir sur le terrain

DZB:  Pour conclure tu as un message à adresser aux supporters Algériens qui t’ont suivi pendant toutes ces années?

H.B: Leur dire merci pour tout, j’ai passé des super moments et des souvenirs qui resteront gravé dans ma mémoire pour toujours…

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here