Madjer et Zetchi candidats à la succession de Raouraoua?

0
333

Les candidats anti-système : Madjer le maudit, Zetchi le redouté

En parallèle, des figures comme Rabah Madjer que certaines informations donnent en lice ne serait pas du tout candidat. Et même s’il le désirait, un règlement cousu par Raouraoua spécialement pour lui, impose aux postulants au poste de président de la FAF d’avoir à leur actif 5 ans « d’expérience » à la tête d’un club de football. Mahfoud Kerbadj, fort de son passé de président du CRB, Said Allik, qui revendique la paternité de la grande USMA, Mohamed Laib (actuellement à la tête de l’USMH et déjà placé par Raouraoua à la tête de la FAF par intérim en 2003) répondent au profil. Rachid Maarif, un temps annoncé comme le candidat du pouvoir, a fait savoir finalement qu’il n’était pas intéressé.

Reste Kheireddine Zetchi, l’homme qui fait le plus l’unanimité au sein de l’opinion sportive de part son CV, mais le charismatique homme d’affaire algérien est en position de « Wait and see ». Contacté par La Gazette du Fennec et interrogé à deux reprises par les médias sur la possibilité de le voir se présenter pour la présidence de la FAF, le patron du Paradou AC a répondu à chaque fois qu’il y pensait, mais qu’il n’a « rien décidé encore« . Visiblement, Zetchi, qui n’est vraiment pas ami-ami avec Raouraoua, attendrait de voir si ce dernier quitterait réellement son poste avant de franchir le pas. Sa candidature est espérée par de nombreux observateurs mais si les dés sont pipés d’avance, il ne bougera pas selon nos informations.

Au jour d’aujourd’hui donc, le flou demeure total quant à l’avenir de Mohamed Raouraoua. Ce dernier a mis sous son coude les dossiers brûlants, comme le recrutement du nouvel entraîneur des Verts, et a annulé le prochain stage de mars en attendant d’y voir plus clair. Actuellement à Paris pour des affaires personnelles, El Hadj va sans doute laisser valser les rumeurs les plus folles avant de prendre sa décision à la dernière minute. Et elle sera pas forcément celle que l’on attend tous…


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here