Maxime Lopez comparé à Marco Verratti

0
64

Titulaire à l’OM malgré son jeune âge (19 ans), Maxime Lopez est souvent comparé au Parisien Marco Verratti qu’il retrouvera dimanche lors du Classico. Un parallèle justifié ?

Il y a un peu plus de six mois, le 21 août 2016, Maxime Lopez effectuait ses premiers pas en Ligue 1. Quelques minutes après son entrée en jeu, il délivrait sa première passe décisive. Le début d’une folle ascension qui s’est matérialisée par 16 titularisations dans le championnat de France. « C’est un joueur actif, technique, qui perd peu de ballons et qui en touche beaucoup, analysait Rudi Garcia début janvier. Il a besoin de beaucoup toucher le ballon et c’est ce que je lui demande parce que sa qualité, c’est ça : faire jouer les autres ».

Un avis partagé par Ludovic Batelli, le sélectionneur de l’équipe de France U20 : « C’est un accélérateur. Il l’est par la passe, par la capacité qu’il a à faire jouer les autres. » Auteur de son premier but au mois de novembre, Maxime Lopez a également délivré quatre passes décisives jusqu’à être nommé meilleur joueur du mois de décembre en Ligue 1. Une performance remarquable au sein d’un club où la pression s’exerce avec force sur une équipe qui en a fait son principal leader technique avant l’arrivée de Morgan Sanson cet hiver.

Depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe phocéenne, en octobre dernier, Rudi Garcia le titularise systématiquement. Adroit avec le ballon, Maxime Lopez s’attelle donc à distribuer le jeu de son équipe, combine à merveille dans les petits espaces et fait preuve d’une extrême générosité dans ses déplacements avec ou sans ballon. Un mariage de capacités qui doit le conduire au très haut niveau déjà atteint par le Parisien Marco Verratti. Un joueur auquel il a souvent été comparé depuis sa première apparition dans le championnat de France.

 « Lopez, comme Verratti, s’amuse sur un terrain »

Les parallèles entre les deux joueurs sont nombreux : l’âge auquel ils ont fait leurs débuts en Ligue 1 (19 ans pour le Parisien, 18 pour le Marseillais), leur petite taille (Lopez fait deux centimètres de plus), leur position sur le terrain, leur qualité technique dans la passe et le dribble court… Et pourtant, Rolland Courbis assure qu’il est encore trop tôt pour les comparer. « Lopez, comme Verratti, s’amuse sur un terrain. Il joue ! Mais il a des progrès à faire. C’est trop tôt », a lâché l’ex-Marseillais.

Sans présager du niveau que pourrait atteindre le jeune joueur de l’OM, la ressemblance avec l’international italien du PSG est frappante. Et même si Rolland Courbis ajoute que « Lopez est pour le moment plus offensif que Verratti », les statistiques du « petit » sont impressionnantes. Ainsi, sur ses 19 premiers matches en Ligue 1, Maxime Lopez écrase Marco Verratti dans quasi tous les domaines, que ce soit pour le nombre de minutes jouées, le nombre de ballons touchés ou encore le nombre d’occasions créées. Un apport considérable pour l’OM.

Alors, forcément, la question finira par être posée. Parviendra-t-il un jour à atteindre le niveau de Marco Verratti ? « Il n’y a pas de raisons qu’il ne progresse pas, donc j’ai envie de dire pourquoi pas », nous confie Rolland Courbis, impressionné « par sa mobilité, sa façon de réfléchir très rapidement et de se déplacer. » Au Parc des Princes, les deux joueurs se retrouveront pour un duel déjà très attendu dans l’entrejeu. L’un des matches dans le match du Classico qui devrait accoucher de quelques indications sur l’écart entre les deux joueurs.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here