Slimani paie le départ de Ranieri

0
67

Devenu le transfert le plus cher dans l’histoire de Leicester City qui a dû débourser 30 millions d’euros pour s’offrir les services d’Islam Slimani l’été dernier, l’international algérien est en difficultés au sein des Foxes. Et pour cause, il n’entre pas dans les plans de l’entraîneur intérimaire Shakespear qui a pris le relais depuis le départ de Ranieri.

Slimani commence d’ailleurs à le vérifier depuis le changement intervenu à la barre technique du champion d’Angleterre en titre. En effet, depuis, le buteur algérien n’a bénéficié que de 7 minutes comme temps de jeu, soit lorsqu’il a été incorporé à la place de Mahrez, lors des derniers instants du précédent match contre Hull City.

Il faut dire que le goleador des Verts est en position de faiblesse, du moment que son équipe est en train de réussir sa résurrection. Elle a enchaîné une 2e victoire de suite en championnat et cela permet à son coach intérimaire d’espérer être gardé en poste, au moins jusqu’en fin de saison. Le déclic tant espéré a eu lieu et Leicester est en train de sortir peu à peu la tête de l’eau avec même un retour progressif de Mahrez à sa forme, lui, qui a retrouvé le chemin des filets face à Hull City après plus de 4 mois de disette.

Pour revenir à Slimani, son coach évoque un choix tactique. Mais ça se pourrait qu’il reflète une certaine intention de sa part de ne plus compter sur le joueur algérien. Ranieri, en recrutant l’ancien belouizdadi, avait pour intention de l’aligner en duo avec Mahrez. C’était son idée de base, il voulait profiter de la complicité des deux hommes acquise en sélection pour former l’un des plus performants duo de la Premier League, mais pour plusieurs raisons ça n’a pas pu se faire, ajoutons à cela les nombreuses blessures de l’Algérien.

L’arrivée de Shakespeare à un moment difficile et la recette magique trouvée ne fera que très mal à Slimani qui risque de se retrouver en dehors des calculs, ou de se contenter d’une simple place de remplaçant. La situation du club au bas du tableau a tout chamboulé. Slimani, qui s’est débarrassé de sa blessure aux adducteurs, va sûrement avoir du temps de jeu, mais pas sûr qu’il détrône Vardy, voire même Okazaki, qui semble avoir gagné la confiance de son entraîneur.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here