Alain Michel: » EN, on s’attendait à un entraîneur plus médiatique »

0
675

Alain Michel : «Les Algériens s’attendaient à un coach plus médiatique »

« Je pense que dès vendredi (ndlr : hier), les médias algériens vont se montrer très critiques. Cela a déjà commencé sur certaines chaînes de télé. Les Algériens semblent déçus de ce choix», explique Michel. Le technicien français, fin connaisseur du football local où il officie depuis neuf ans, a pu mesurer le peu d’enthousiasme des supporters de la sélection nationale. « Ils n’étaient déjà guère emballés quand les noms de Aitor Karanka et Joaquin Caparrós, pourtant plus connus que celui d’Alcaraz, circulaient. Les Algériens s’attendaient à la venue d’un coach plus médiatique. Ils se demandent pourquoi la Côte d’Ivoire a engagé un coach connu comme Marc Wilmots et pas l’Algérie. Et Alcaraz, avec les échéances qui arrivent, n’aura pas d’état de grâce», enchaînera-t-il.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here