Naples et Faouzi Ghoulam en désaccord

0
215

Entre Faouzi Ghoulam et Naples, c’est pratiquement la cassure. Les deux parties ne sont plus sur la même longueur d’onde arrivant visiblement au point de non retour. Pour le défenseur des Verts, il est temps d’aller embrasser une nouvelle expérience plus riche sportivement et financièrement. Plusieurs clubs huppés d’Europe sont prêts à accéder à ses revendications financières estimées à quelque 2 millions d’euros par an. L’entraîneur de Naples, Maurizio Sarri, a confirmé la thèse selon laquelle il y a entre le joueur et le club de profondes divergences et que l’Algérien est sur le point de s’en aller. «Le club est en désaccord avec la famille du joueur qui s’oppose à toute forme d’accord proposé par le dirigeant», déclare le patron du staff technique napolitain au terme de la traditionnelle conférence de presse d’après-match (Naples- Undinese, 3-0). Une rencontre à laquelle le défenseur algérien n’a pas participé puisque le coach lui a préféré Ivan Strinic. Celui-ci, note Sarri, «m’a donné satisfaction réalisant une belle partie». Ghoulam sort, du coup, des choix tactiques du coach puisque l’ancien Stéphanois est en phase de faire ses adieux au Bleu et Blanc. Ce qui confirme les informations rapportées samedi par des médias italiens indiquant que le président De Laurentis a décidé d’abandonner le projet du renouvellement du contrat de Ghoulam dont le prix de vente est fixé entre 25 millions et 30 millions d’euros. Quels sont les joueurs ciblés pour remplacer l’Algérien ? Il s’agirait, toujours selon des sources médiatiques étrangères, d’Alejandro Grimaldo (Benfica) et d’Andrea Conti (Atalanta).


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here