EN: Belkalem, un bon prétendant pour l’axe de la défense

0
72

Lucas Alcaraz nous avait fait savoir qu’il ratisserait large quant aux joueurs à rencontrer lors de sa tournée européenne. Et bien c’est chose faite puisqu’au cours des deux journées qu’il a passées à Paris, il a rencontré en compagnie de Hakim Meddane, le manager de l’EN, pratiquement tous les Algériens évoluant en France, y compris ceux qui n’ont pas été convoqués depuis un moment à l’image de Mehdi Tahrat, Mehdi Zeffane ou encore Essaïd Belkalem.

Des rencontres qui ne sont pas non plus synonymes de convocations certaines pour le prochain stage, et le coach espagnol a bien éclairci les choses et ce point bien précis avec les joueurs rencontrés.

Bien évidemment, tout le monde connaît les soucis défensifs dont souffre notre équipe nationale au cours de ces dernières années, notamment dans l’axe central, et cela même si l’ancien entraîneur de Grenade estime que défendre c’est la mission de tous ceux qui sont sur le terrain, et non pas seulement celle des défenseurs.

Une solution paraît donc évidente pour Lucas Alcaraz afin de régler le problème, celle de faire appel à  l’ancien joueur de la JSK Essaïd Belkalem. Ce dernier qui joue de façon régulière avec son club d’Orléans (26 matchs joués cette saison sur les 37 disputés par son club).

 

Il a déjà disputé 26 matchs cette saison avec son club d’Orléans

Une régularité et un retour en forme qui le propulsent et qui lui ouvrent à nouveau les portes de la sélection, lui qui n’a pas été convoqué depuis le 19 novembre 2014 face au Mali à Bamako. Une rencontre qui s’était soldée sur le score de deux buts à zéro en faveur des Maliens à l’époque dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Agé à peine de 28 ans, un retour chez les Verts dès la fin de ce mois de mai peut relancer sa carrière. Un renfort qui peut s’avérer très bénéfique pour la sélection, lui qui a une grande expérience africaine pour avoir disputé les éliminatoires de la CAN 2013, la CAN 2013 en Afrique du Sud, les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et bien sûr la Coupe du monde au pays de la samba la même année.

Une solution dans l’axe donc surtout en l’absence de Faouzi Ghoulam à gauche, et qui pourrait être suppléé par Ramy Bensebaïni, un poste dans lequel il évolue avec son club de Rennes au cours de ces derniers mois.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here