Alcaraz:  » Avec moi vous serez tous sur un pied d’égalité »

0
196

Avec Yacine Brahimi qu’il a rencontré, avant-hier samedi, à Porto, et Saphir Taïder que souhaite aussi voir le coach national ces jours-ci en Italie, Lucas Alcaraz atteindra le chiffre de 20 joueurs, comme il l’avait prévu initialement avant qu’il n’entame sa tournée européenne samedi dernier.

Un vrai marathon auquel s’est donné l’ancien entraîneur de Grenade, qui pour rappel était accompagné du manager des Verts, Hakim Medane. Une tournée européenne à travers laquelle l’entraîneur de l’EN voulait se présenter, mais surtout exposer sa façon de travailler, sa philosophie de jeu ainsi que son projet pour la sélection durant les deux prochaines années. Une durée qui est ni plus ni moins celle de son contrat signé avec le boss de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi. Deux ans qui sont susceptibles d’être renouvelées dans le cas où les objectifs qui lui ont été assignés dans son contrat seront atteints.

Lors de nos précédentes éditions, on vous faisait savoir que le message du nouveau sélectionneur national était plutôt bien perçu par les joueurs, comme nous l’ont affirmé certains d’entre eux. Ces derniers l’ont trouvé à la fois cool et sûr de lui, notamment sur les aspects qu’il a pu évoquer.

 

«Encore une fois, les portes de la sélection sont ouvertes à tout le monde»

D’abord et comme il l’avait affirmé haut et fort lors de sa première conférence de presse, Lucas Alcaras a tenu une fois de plus à dire à ses joueurs que les portes de l’équipe nationale sont ouvertes pour tout le monde : « Tous les joueurs qui ont la nationalité algérienne, et quel que soit le pays dans lequel ils évoluent, les portes de la sélection leurs sont ouvertes. Personne n’est écarté, tout le monde est concerné, mais seuls les meilleurs à mes yeux seront convoqués. Néanmoins, ce n’est pas parce qu’un joueur n’est pas convoqué pour un match ou un stage qu’il doit penser qu’on n’a pas besoin de lui. Bien au contraire, on a besoin et on compte sur tout le monde», a affirmé le coach national aux joueurs qu’il a rencontrés.

Le sectionneur de l’EN a après enchaîné avec un critère qui pour lui est primordial, celui d’être motivé pour jouer en équipe nationale : «Comme je viens de vous le préciser les portes de la sélection sont ouvertes à tout le monde, mais le joueur qui a vraiment envie défendre les couleurs de son pays doit montrer qu’il a à la fois cette envie et la motivation pour jouer en équipe d’Algérie. Franchement, je n’ai pas besoin de joueurs qui viennent à contrecœur ou parce qu’ils se sentent obligés. Celui qui ne vient pas avec plaisir, je vous le dis tout de suite je le dispense et il peut rester chez lui. Je n’ai aucun problème avec ça. J’estime que seul le groupe est important et nul n’est indispensable, et j’espère que mon message est assez clair à ce sujet», a-t-il affirmé, nous dira un des joueurs rencontrés lors de cette tournée européenne.

 

«Je veux des joueurs à fond même à l’entraînement»

Et pour Lucas Alcaraz montrer qu’on est motivés commence déjà à l’entraînement : «A l’entraînement, je veux voir des joueurs qui se donnent à fond, et non des éléments qui s’entraînent à l’économie. L’engagement et l’envie, je dois le sentir d’abord quand je dirige ma séance. Ça ne m’intéresse pas de voir cela que pendant le match. Moi, j’estime que le match ne doit être qu’une répétition de ce qu’on a pu travailler lors des séances d’entraînement durant le stage», a-t-il précisé.

 

En troisième lieu, c’est l’aspect dispensaire qui a été évoqué. La ponctualité et la présence à tous les repas en étaient les principaux sujets : «Si quatre repas et une collation sont programmés, je veux que tout le monde soit présent. Quand on dit par exemple petit déjeuner à 9h, c’est à 9h et non 9h02. Pareil pour les séances d’entraînement et tout le programme qui sera affiché. Personnellement je ne badinerai pas avec la discipline», affirma Alcaraz aux joueurs avant de poursuivre : «Avec moi tout le monde sera traité sur un pied d’égalité. Je ne ferai pas de faveur à tel ou tel joueur parce que ce sont des titulaires et pas les autres. Tout le monde sera traité de la même manière», a précisé l’entraîneur espagnol.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here