Alcaraz adresse un message aux absents de sa liste :  » Il faut travailler »

0
28

Alors qu’on attendait avec impatience la venue d’Adam Ounas, Lucas Alcaraz a décidé de se passer de lui pour ce stage et a même affirmé qu’il ne comptait pas sur lui. Du moins pour le moment.

En effet, le technicien espagnol n’a pas tardé à prendre des décisions importantes par rapport aux joueurs qui n’ont pas été retenus au cours de la rencontre face à la formation de la Guinée en amical puis le Togo en match officiel. Trois noms ont été barrés, à savoir ceux d’Ounas, Benzia ou encore Bennacer. Des absences qui n’ont pas été sans souligner des interrogations. Le coach et lorsqu’il a été interrogé sur ce point n’a pas tardé à faire savoir : «On a analysé 60 joueurs en tout, après on ne devait prendre que 23, on a choisi ceux qui nous ont satisfait, on valorise les qualités des autres, mais, pour l’instant, ils ne font pas partie de nos plans.» Une déclaration qui est on ne peut plus claire. Cependant, selon les informations qui nous sont parvenues, on a appris que le coach espagnol a déjà fait savoir aux trois joueurs concernés qu’il ne leur promettait rien par rapport à une sélection mais que rien n’était fini pour autant pour les joueurs en question.

Les portes sont ouvertes, il faut travailler

Donc, le sélectionneur national a été clair avec les joueurs en leur demandant de faire le nécessaire et redoubler d’effort pour revenir en équipe nationale. Il leur a d’ailleurs promis que les portes allaient rester ouvertes et que seul le travail allait leur permettre de faire avancer les choses et de revenir par la plus grande des portes. Il s’agit donc d’une mise à l’écart momentanée car Alcaraz n’a pas assez de temps pour voir tout le monde à l’œuvre et va directement rentrer dans le vif du sujet avec les deux prochaines rencontres qui seront déterminantes pour la suite de son parcours avec les Fennecs. Sa mission consiste à faire retrouver son brillant à une équipe nationale qui a été fanée depuis la CAN 2017.

Non retenu pour le stage

A-t-on mis Mesbah à la retraite ?

Le grand absent de la liste des 23 joueurs retenus pour le stage, c’est sans aucun doute le latéral gauche de Crotone Djamel Mesbah.

Revenu au cours de la CAN 2017, on pensait que l’ancien pensionnaire du Milan AC allait naturellement faire partie du groupe qui allait faire les deux matchs. Cependant, le coach n’a pas jugé utile de lui faire appel du moment qu’il a décidé de retenir Boudebouda et Attal. Un choix fort de la part d’Alcaraz par rapport à Mesbah du moment qu’on s’attendait peut-être à ce que le joueur soit de nouveau avec le groupe. D’ailleurs, une question se pose maintenant par rapport à tout cela. A-t-on mis Mesbah à la retraite internationale ? La question mérite d’être posée du moment que le joueur a du temps de jeu en club et peut aspirer à continuer l’aventure avec l’équipe nationale pour suite  du parcours. Cependant, à 33 ans, on peut penser qu’Alcaraz a envie de lancer de nouveaux joueurs plus jeunes et que par conséquent, Mesbah ne ferait pas partie de ses plans.

Il aurait été d’un apport certain pour le groupe

Mesbah est un ancien de la maison et demeure un joueur avec un certain poids au sein des Verts. En effet, c’est un peu le grand frère de tout le monde et a un rôle important à jouer au sein du groupe. Un rôle qu’il a tenu au cours de la CAN 2017 lorsque Medjani et Feghouli ont été mis de côté. C’est lui qui a pris le rôle de leader pour apporter toute son expérience à l’équipe. Donc, sa présence aurait pu faire beaucoup de bien aux joueurs et notamment les nouveaux venus. Cependant, il semble bien que le joueur soit poussé à prendre sa retraite internationale du moment qu’il ne semble pas entrer dans les plans du sélectionneur national.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here