Alcaraz compte maintenir son onze de départ

0
198

La rencontre contre la Guinée a, semble-t-il, conforté le sélectionneur des Verts dans ses choix.

Lucas Alcaraz se dirige droit vers un renouvellement de confiance en son groupe initial ; le onze aligné contre le Syli National devrait être reconduit. C’est du moins ce qu’a révélé la séance d’entraînement de reprise effectuée jeudi soir au CTN. Ainsi donc, après un break de 24 heures, Brahimi et consorts ont repris le travail. Les yeux étaient tous rivés vers le coach national qui devait entamer le plan de travail et de préparation de la rencontre du Togo. Il faut dire que malgré la victoire mardi passé, les choses ne se sont pas passées comme prévu. On s’attendait donc à quelques remaniements notamment au niveau de la défense, mais à la grande surprise de tout le monde, Alcaraz a choisi de reconduire les mêmes éléments.

Attal et Mandi

Ainsi donc, le bon match d’Attal sur le côté droit face aux Guinéens a, semble-t-il, réellement conquis le coach national ; il l’a déclaré en conférence et compte passer à l’acte en reconduisant le joueur dans ce couloir.  Alors qu’un bruit avait couru concernant la possibilité de voir Medjani intégrer l’axe et remettre Mandi à droite à la place du jeune Paciste, finalement, cela n’a pas été fait, du moins pas encore, car au moment où nous mettions sous presse, il restait encore deux séances d’entraînement à effectuer et surtout celle d’hier soir qui devait être la plus importante de toutes. C’est donc hier qu’Alcaraz aurait mis en place son onze qui débutera la campagne qualificative à la CAN avec peut-être les mêmes têtes que mardi passé. Pourtant, dans ce match il y a eu plusieurs imperfections ; la prestation d’un Guedioura au milieu ou encore de Mandi dans l’axe laissait à désirer. En revanche, l’entrée en jeu de joueurs tels que Feghouli, voire même de Boudebouz laissait entendre que ces deux joueurs pouvaient prétendre à un retour dans le onze, mais cela impliquerait beaucoup de changements, y compris des changements tactiques. L’idée d’aligner Feghouli comme renfort sur le côté droit a sans doute frôlé l’esprit du coach andalou, car avec sa générosité dans le jeu, Soso rendrait un énorme service sur le côté droit de l’équipe où Mahrez se contente souvent de jouer devant sans trop aider derrière. Cela était visible avec Attal qui était quelque peu lâché pour sa première sous le maillot de l’EN. Ce dernier aurait pu cartonner s’il avait été soutenu, mais ni Guedioura ni Mahrez n’ont eu cette gentillesse. Cela a laissé paraître comme un déséquilibre avec le jeu qui virait beaucoup plus sur le côté gauche.

Hanni  

Auteur d’un but et d’un match très correct, Hanni semble bien parti pour s’installer derrière Slimani dans le schéma du nouveau coach, mais cela reste tributaire des conditions tactiques et de la stratégie que va choisir le coach espagnol, car Alcaraz a déclaré qu’il essayera de s’adapter tactiquement aux conditions de chaque rencontre. En tout cas, pour le moment, la tendance est pour la reconduction du même système et des mêmes joueurs ; l’entraîneur national ne compte pas chambouler ses plans. La possibilité de le voir recourir à un autre joueur est petite, mais elle est quand même là, car après tout, personne ne connaît la méthode de travail de cet entraîneur. Il pourrait choisir de tout changer au moment où personne ne s’y attendrait.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here