M’Bolhi: « Avec Alcaraz, on retrouve la rigueur tactique »

0
179

Elu capitaine, Mbolhi a déjà 6 points sur 6 possibles, il assure très bien sa mission. Hier, il est venu répondre aux questions des journalistes, un fait rarissime, voilà ce qu’il a dit.

Quelle analyse faites-vous sur le match, et qu’avez-vous à dire de la réaction du public vis-à-vis de votre coéquipier Slimani ?

Pour commencer, je dirais que c’est le genre de choses qu’on voit chaque semaine, on essaye de se concentrer sur le match, c’est plus important, on est contents de la victoire, mais pas pour la réaction du public envers Slimani.

Vous avez hérité du brassard de capitaine, ça change quoi pour vous ?

Moi, je ne change pas du tout ; capitaine ou pas, j’ai toujours parlé, et dut ce que je pensais, ce sont les joueurs qui ont décidé, je ne me suis pas autoproclame capitaine, c’est pas le plus important, l’important c’est le terrain, il fallait gagner des matches, c’est difficile, on aurait pu leur faire plus mal mais c’était une bonne equipe, c’est une victoire, ce sont 3 points, on est premiers, c’est ce qu’il faut retenir. Pour revenir au capitanat, il y a des cadres qui peuvent apporter beaucoup, que ça soit moi ou un autre, l’essentiel c’est d’apporter un plus.

On vous a vu prendre un minimum de risques, vous avez mis le cuir sur une action en touche, avez-vous pensé à la bourde commise par Lloris ?

Mon job, c’est zéro risque, je préfère mettre en touche qu’au milieu, pour éviter que le danger revienne.

Vous venez d’achever votre premier stage avec Alcaraz, quelle est finalement la différence entre Alcaraz et les prédécesseurs ?

Ce qui nous a fait défaut avant, c’est l’aspect tactique, ça partait dans tous les sens, Alcaraz, quant à lui, nous fait travailler, ça va se faire ressentir les mois à venir. Je ne rentrerai pas dans les choses tactiques, quand on perd le ballon on fait les choses ensemble, on avait perdu ça, la rigueur tactique, et aujourd’hui on est en train de la recréer, on le ressent.

Vous avez passé une demi-saison difficile où vous n’avez pas beaucoup joué à Rennes…

Je reprendrai, je vais travailler, je ferai mon travail, comme je l’ai toujours fait, et on verra par la suite

On a tendance à remarquer que vous vous portez toujours mieux quand vous êtes en sélection, à quoi est dû cela ?

Demandez-le au coach, demandez à celui quoi était là (NDLR, Gourcuff), il était très satisfait de moi, je n’ai jamais eu des problèmes de comportement, il faut aussi avoir un petit facteur chance, mais en tout cas je me donne à fond.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here