Hanni vaut désormais 25M d’euros

0
27

Auteur de deux excellents matches en ce mois de juin avec les Verts, Sofiane Hanni aura été l’une des plus grosses satisfactions du premier stage sous les commandes d’Alcaraz.

Ce stage est intervenu aussi après une première saison dans le haut niveau où il a eu à fêter la joie du titre de champion au terme d’une première saison chez les Mauves, une année où tout a été presque parfait pour l’attaquant de l’EN au point où il est devenu l’un des piliers de l’équipe en un temps record. La confiance placée en lui, désigné comme capitaine, veut tout dire. Auteur de 10 buts en championnat, Hanni ne pouvait pas espérer mieux comme début avec sa nouvelle équipe. Cela augure de beaucoup de belles choses surtout lorsqu’on sait qu’à Malines il avait commencé sa première saison en 2014 avec 10 buts aussi, avant de prendre son envol l’année d’après en atteignant la bagatelle de 17 buts, ce qui l’a installé en haut de la pyramide.

Clause libératoire

Le championnat décroché cette année permettra à Anderlecht de renouer dès la nouvelle saison avec la Champions League, une compétition que les dirigeants bruxellois veulent préparer avec un maximum d’atouts. Il est plus qu’évident que parmi ces atouts il y a forcément Hanni et son efficacité et surtout la réputation qu’il s’est construite depuis qu’il a rejoint ce club l’été dernier. D’ailleurs, ses performances n’ont laissé personne indifférent, et des clubs commencent a lui tourner autour, poussant Anderlecht à actionner un plan visant à le préserver et le blinder.

Un club allemand à l’affût

En effet, afin de barrer la route aux clubs intéressés par l’international algérien, Anderlecht a décidé d’arrêter le montant de la clause libératoire.

Le joueur, qui est arrivé dans sa nouvelle équipe l’an dernier signant un contrat de 4 ans, et dont la valeur a atteint, selon certains sites spécialisés, les 7 millions d’euros, ne sera pas transféré pour moins de 25 millions d’euros. Telle a été la décision prise par la direction d’Anderlecht qui est passée à l’acte en blindant 2 de ses meilleurs joueurs, l’autre est Leander Dendoncker qui coûte désormais 38 millions d’euros. Selon Het Nieuwsblad, qui annonçait hier la nouvelle, la direction d’Anderlecht aurait senti venir le danger de la part d’un club allemand, le club belge n’ayant aucune intention de vendre le joueur une année seulement après son arrivée, a choisi cette solution pour le garder encore quelque temps, et joindre l’utile à l’agréable, car le plus important pour eux sera de jouer les premiers rôles en C1 et pour eux ce n’est qu’avec Hanni que cela va être possible.  En tout cas, cette démarche prouve aussi que le club belge se porte très bien financièrement, il a transféré Tielmans vers Monaco, ce qui a renfloué les caisses, sans oublier le fait d’avoir assuré la qualif’ aux poules de la C1 directement sans passer par les nombreux tours qui nécessitent beaucoup d’efforts et surtout d’argent.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here