Raouraoua: » Zetchi, qu’il nous montre ce qu’il sait faire ou qu’il se taise »

0
97

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les récentes déclarations de l’ancien président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua en Egypte, à l’occasion de la coupe arabe des clubs ne sont pas passées inaperçues ici en Algérie.

En effet, les propos de Mohamed Raouraoua dans lesquels il avait précisé qu’il souhaiterait voir El Ahly du Caire passer au deuxième tour de cette compétition ont beaucoup choqué. Sauf que l’interview en question a été faite avant les deux derniers matchs du tour qualificatif, à savoir que le NAHD et El Ahly avaient disputé une rencontre seulement et que tout restait encore possible que ce soit pour les Egyptiens ou pour les Algériens, nous a fait savoir Mohamed Raouraoua hier en en début d’après-midi

« Demandez aux dirigeants du NAHD toutes les facilités que je leur ai accordées »

Ce dernier a voulu remettre les pendules l’heure en affirmant : « Il n’y a aucune affaire ni polémique. Juste qu’il existe une personne, «Zawech El karmoud » que j’ai déjà attaquée en justice pour diffamation qui a voulu amplifier le sujet et en faire une affaire. Des règlements de compte quoi. La déclaration que j’ai faite en tant que président du comité organisateur de la coupe arabe ici en Egypte c’était après la première journée de compétition. Répondant à la question concernant les équipes égyptiennes, j’ai dit qu’après le mauvais départ du Zamalek et son match nul, je souhaite qu’El Ahly réussisse et se qualifie pour le deuxième tour, sachant pertinemment que deux équipes pouvaient se qualifier dans le groupe comportant le NAHD et El Ahly d’Egypte. J’ai souhaité cela pour le succès de la compétition du moment que cette dernière se déroule en Egypte et afin que les supporters continuent à affluer dans les stades. En tant que président c’est normal que je souhaite le succès de la compétition, et celui qui ne connaît pas ça, il n’a qu’à l’apprendre. C’est pour vous dire que ce ne sont pas ces intrus qui vont me donner des leçons de nationalisme. Pour preuve et vous pouvez demander au président du NAHD, et même au chef de la délégation Lahlou toutes les facilités que j’ai pu offrir au Nasria durant leur séjour. J’ai fait rentrer des joueurs sans visa, des joueurs ajoutés même hors délais et date limite et qui ont été qualifiés. Un hôtel qu’ils avaient trouvé à 295 dollars et que j’ai pu leur avoir à 160 dollars. Et peut-être que ces gens-là ont la mémoire courte, mais ce que moi j’ai fait pour l’équipe nationale en Egypte en 2009 personne ne peut le faire, et je le dis haut et fort aujourd’hui. Donc défendre mon pays et ses intérêts, je n’ai de leçon à recevoir de personne, je le précise encore une fois », nous a précisé l’ancien boss de la FAF.

« Certains présidents de club sont des amis, j’ai le droit de manger avec eux ou de les voir »

Avant de s’attaquer à Kamel Saoudi qui avait lui aussi traité Raouraoua de tous les noms : « Concernant ce Saoudi, il faut que les gens sachent que c’est un grand trafiquant d’arbitres. On avait même des preuves, et d’ailleurs suite à cela nous avons déposé une plainte chez le procureur, et l’enquête suit son cours portant sur la corruption des arbitres. Donc à mon avis c’est sa manière de se venger. Sauf que moi, je n’ai aucune relation avec ces gens-là, et quoi qu’ils disent, ils ne réussiront pas à toucher ne serait-ce qu’un cheveu de ma tête. Moi je suis quelqu’un de juste, de clair et Dieu merci j’ai la conscience tranquille. Moi je suis quelqu’un de responsable, et quand je parle, je pèse mes mots et je sais exactement ce que je dis. Je suis resté 16 ans au niveau de la Fédération algérienne de football, les gens sachent ce que j’ai fait pour la FAF et l’équipe nationale, et donc je n’ai absolument rien à prouver.

Mohamed Raouraoua a aussi tenu à faire une précision quant à une fausse information l’accusant de s’être réuni avec plusieurs présidents de club au cours de ces dernières semaines : « On m’a accusé d’avoir organisé des réunions avec les présidents de club, non seulement c’est faux mais c’est aussi du n’importe quoi. Il faut savoir que parmi les présidents de club actuels, certains d’entre eux sont des amis, et j’ai de ce fait tout à fait le droit me manger un repas ou prendre un pot une fois par hasard avec l’un d’entre eux. Ce n’est pas un crime d’autant plus que lors de nos discussions on ne parle pas forcément football. Donc Allah Yahdihoum »

« Certaines décisions du TAS n’ont pas été appliquées, ce n’est pas normal »

En plus d’avoir apporté des précisions quant à tout ce qui a été dit concernant le Nasria, Mohamed Raouraoua n’a pas hésité à éclaircir certains points vis-à-vis de l’actuel président de la Fédération algérienne de football : «Quand Zetchi dit qu’il a trouvé une situation catastrophique, je lui rappelle juste que je lui ai laissé dans les caisses pas mois de 750 milliards de centimes, et près d’un million de dollars, un site et un siège nouveau de la FAF, un Centre technique national de Sidi Moussa que le président de la république nous a donné, et que nous avons restauré, une équipe nationale avec des joueurs de qualité et une bonne organisation. Donc qu’il se taise et qu’il nous montre ce qu’il sait faire. Qu’il nous qualifie deux fois de suite pour la Coupe du monde, chaque deux ans pour la CAN et incha Allah il remportera la Coupe d’Afrique pour l’Algérie et pour cette génération de joueurs talentueux. Moi je souhaite la réussite pour tout le monde, et que tout ça s’arrête et que les gens se mettent à bosser», nous a affirmé Raouraoua. Ce dernier a aussi titillé son successeur à la tête de la FAF à propos de certains décisions prises récemment : «Pour ce qui est des règlements du championnat amateur, personne n’a le droit de changer sans passer par une assemblée générale. C’est anti-réglementaire ce qui a été fait dans ce sens. Aussi et pour ce qui est des décisions concernant des décisions du TAS notamment celle concernant le CAK, il est impératif de les appliquer, ce qui n’a pas été fait. Ce qui est très grave car les statuts de la FIFA qui sont en conformité avec la loi algérienne incitent toutes les institutions à respecter et à appliquer les décisions du TAS. C’est la loi sportive. Donc que chacun s’occupe de ses affaires, du fonctionnement du football algérien et de l’équipe nationale dans les meilleures conditions possibles », nous a-t-il précisé.

Aussi et comme tout le monde le sait, l’actuel bureau fédéral a proposé l’annulation du projet de l’hôtel, et là aussi l’ancien président de la FAF a tenu à réagir : « Pour ce qui est du projet de l’hôtel personne ne peut l’annuler que ce soit le président de la FAF ou même le bureau fédéral. L’assemblée générale a voté et le budget de cet hôtel et l’entreprise chargée de sa construction. Donc mis à part l’assemblée générale, personne ne peut annuler ce projet.»

« Kerbadj est un commis de l’Etat et un grand responsable élu »

Enfin, dans le communiqué publié par la Fédération algérienne de football, ce dernier accuse implicitement Mohamed Raouraoua d’être derrière des manouvres visant à déstabiliser et à saboter le travail de l’actuel dirigeant via notamment le président de la LFP Mahfoud Kerbadj. Interrogé par notre consœur de la chaîne El Djazairia One a cet effet, Mohamed Raouraoua dira : « On m’accuse de m’immiscer dans la gestion du football algérien, croyez-moi, je suis loin de tout ça. Je demeure membre de l’AG de la FAF et si j’ai des choses à dire ou des observations à faire, je les dirai lors de cette assemblée. Je suis innocent de tout ce qui se dit me concernant. Lorsque j’ai quitté le FAF j’ai dit à ceux qui m’ont remplacé que je demeure à leur disposition et que s’ils ont besoin d’aide ils n’ont qu’à me faire signe. Dire que moi je manipule une personne comme Mahfoud Kerbadj, c’est du n’importe quoi. Kerbadj est une personne majeure et vaccinée. Il est de surcroît élu par des clubs et en plus c’est un commis de l’Etat. C’est quelqu’un de responsable, c’est lui seul qui prend les décisions et je n’ai absolument rien à faire dans tout cela. Kerbadj est assez formé, c’est un professionnel avec une grande expérience, il n’a pas besoin de moi», a-t-il conclu.

dzcompétition.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here