Officiel: Belaili au SCO d’Angers pour 4ans

0
439

Belaïli à Angers, c’est désormais officiel.L’enfant d’Oran a réussi à décrocher le contrat qui lui tenait à cœur, l’international algérien s’est engagé officiellement pour 4 ans avec le club angevin, il relancera sa carrière en Ligue 1 Conforama.

Belaïli a insisté, Belaïli a eu gain de cause, il faut dire que l’enfant terrible d’Oran a voulu coûte que coûte jouer cette saison en France, il avait plusieurs offres d’ici et surtout de Tunisie, elles étaient toutes intéressantes, mais visiblement le virevoltant attaquant a été touché par son éloignement des terrains, 2 ans de cauchemar qui lui ont fait apprendre une leçon de la vie, il sait désormais qu’il faudra penser d’abord à sa carrière de joueur professionnel et pourquoi pas prouver que les 2 ans perdus à cause de la suspension auront été bénéfiques pour lui.

Bataille gagnée

Comme nous vous le révélions dans ces mêmes colonnes tout au long de cette précédente semaine, et après avoir subi des essais avec l’équipe première d’Angers, Belaïli a été invité à subir des examens toxicologiques après une visite médicale approfondie.

Si le joueur a bien accepté cette dernière en revanche il a refusé catégoriquement de faire les fameux tests toxicologiques, il en a fait un principe, il sait qu’il a commis une faute avec l’USMA et qu’il a juré de ne plus la refaire, il voulait donc qu’Angers lui fasse confiance, mais le club de Saïd Chabane visiblement hésitant voulait se débarrasser du doute, ce qui a donné naissance à un différend, mais le joueur a eu gain de cause, quand il est rentré mercredi passé à Angers et a été invité vendredi soir à effectuer les examens médicaux histoire de voir que physiquement, il n’y avait rien qui pouvait l’empêcher le joueur de signer.

Ainsi donc le joueur qui avait subi récemment une intervention chirurgicale au niveau du ménisque, a été examiné histoire de voir que cette intervention a eu l’effet escompté et qu’il n’y avait pas de dégâts, chose que le staff médical angevin a bien confirmée, ils ont décidé de donner le feu vert aux dirigeants, à Saïd Chabane notamment, pour lui faire signer un contrat, chose qui a été faite hier, nous dit-on dans la discrétion, le joueur s’en sort vainqueur sur tous les plans, car il a réussi son pari de parapher le contrat sans subir l’humiliation qu’allaient être ces examens toxicologiques, le SCO Angers, pour sa part, s’offre la star du championnat algérien que Montpellier et Lorient avaient failli chiper, et qui pourraient probablement le regretter.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here