Ounas Ferhat Daham, ces 3 nouveaux jeunes en vert

0
371

En plus des locaux, Alcaraz a promis de mettre son empreinte sur la composante de son effectif pro.

Le technicien ibérique a fait tout un exposé, lors de la dernière conférence de presse, pour nous montrer les différentes méthodes adoptées par ses adjoints pour trouver les oiseaux rares puis de les soumettre à une batterie de tests et de suivi. Canadas fait le plus gros du travail, mais le staff de l’EN est composé de plusieurs personnes et chacun est capable d’apporter un plus. C’est pourquoi il fallait s’attendre à du nouveau pour ce stage qui commencera lundi au CTN. En effet, Lucas Alcaraz ne se contentera visiblement plus de la liste déjà trouvée au niveau de la FAF. Lorsqu’il est allé à la rencontre des joueurs en mai en Europe, il avait certes ciblé les éléments déjà présents en sélection, mais il a enclenché une opération en parallèle avec le but de trouver d’autres éléments. Et cette opération a déjà commencé à porter ses fruits.

Ferhat, le retour

Suspendu par Raouraoua pour avoir séché le début du stage de préparation des JO pour aller signer au Havre, Ferhat fait son grand retour en sélection. Cinq mois après l’élection de Zetchi, l’ancien attaquant de l’USMA a reçu sa convocation il y a deux semaines avant qu’Alcaraz ne valide son choix initial. Le joueur sera officiellement avec l’EN dès ce lundi. Un renfort de choix lorsqu’on voit que le joueur est en train de briller avec Le Havre avec déjà 5 passes décisives et un but en 4 matches.

L’absence de Feghouli et de Boudebouz lui a facilité ce retour ; il aura maintenant une grosse possibilité de s’accrocher, car on se souvient tous qu’à l’USMA, il avait excellé en position de latéral droit grâce à Courbis. Attal ne sera désormais plus seul sur son côté, la concurrence s’annonce rude aussi bien en défense qu’en attaque sur ce couloir droit.

Daham, 21 ans et déjà une réputation 

Le 16 août dernier, on vous a informé de cette convocation reçue par le FC Sochaux pour son attaquent Sofiane Daham. La FAF a envoyé pour la première fois le fameux document permettant au joueur de jouer avec l’EN. Pour Alcaraz, il n’y avait aucun doute ; les assurances de son adjoint, à savoir Aziz Bouras l’ancien entraîneur des gardiens du FCSM, sont suffisantes pour faire confiance à ce joueur. Il faut dire que les chiffres parlent d’eux-mêmes ; le joueur en quatre journées a joué 302 minutes avec déjà un but et une réputation de joueur robuste avec ses 1, 80 m de taille. Cet ancien joueur de l’US. italienne Rossoneri Guebwiller (club radié en 2015) a réussi en un temps record à gagner la confiance des dirigeants de son équipe. Il a remporté en 2015 la coupe Gombardella, avant de signer l’hiver suivant son premier contrat pro pour deux ans. Un an après cette signature, le joueur est déjà titulaire et reçoit même ce bonus qu’est la convocation de la sélection qui risque de mettre la pression sur les Sochaliens à l’approche de la fin de son contrat.

Fan de Tony Kroos de l’OL et du Barça, Daham joue cette année dans le cadre d’un 4-2-3-1 juste derrière le centre-avant. Un poste qui cherche preneur en sélection, d’où cette convocation inattendue.

Avec ses 21 ans, il sera à coup sûr l’attraction du prochain stage. Espérons que cette première lui restera comme un bon souvenir, malgré un périlleux déplacement en Zambie.

Ounas, il sera enfin là !

Qualifié en octobre 2016 par l’ancien président de la FAF, les entraîneurs qui se sont succédé à la tête de l’EN en un laps de temps n’ont pas cru utile de le convoquer ; à chaque fois il y a eu un empêchement. Voilà que le joueur passe du côté du championnat italien ! C’est donc en tant que nouveau joueur de Naples qu’il intégrera le CTN qu’il a déjà visité en margé du fameux match du Cameroun à Tchaker. Cette fois, il aura deux missions : apporter un plus à la sélection nationale et convaincre Sarri à distance, d’autant plus que ce dernier ne semble pas encore convaincu par ses qualités. Ce qui est sûr, avec Ferhat à droite, Daham dans l’axe et Ounas à gauche, voire même à droite, l’EN aura le choix du roi. Alcaraz n’a qu’à faire le bon choix car la pâte existe.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here