EN: Youcef Attal voit grand

0
390

Bien qu’il n’a plus joué aucun match depuis le 4 juin dernier, soit depuis sa première titularisation avec la sélection nationale lors de la victoire contre le Togo en inauguration des éliminatoires de la CAN-2017, le jeune latéral droit Youcef Attal est pressenti pour signer sa deuxième titularisation avec les Verts, samedi prochain à l’occasion du match en déplacement face à la Zambie pour le compte de la troisième journée des qualifications pour le Mondial-2018.

Le joueur, qui vient d’être prêté par Paradou AC au club belge de Courtrai, risque ainsi de trouver des difficultés pour suivre le rythme d’une partie ô combien importante, lui, qui fera de surcroît pour la circonstance, son premier déplacement en Afrique subsaharienne, tout comme d’ailleurs le nouveau visage des Verts, Sofiane Daham, le milieu de terrain de Sochaux.

Malgré cela, Attal se veut rassurant : «Il est vrai que je viens juste de changer de club avec lequel l’adaptation se fait longuement, mais cela ne devra pas influer sur mon rendement en équipe nationale. Après un premier stage avec les Verts, je me suis vite intégré dans le groupe, et je me sens capable de donner encore le plus que l’on attend de moi», déclare le natif de Tizi Ouzou.

A propos justement de cette double confrontation, ô combien attendue contre la Zambie, Attal ne cache pas son optimiste quant aux capacités de l’équipe nationale de réussir le pari de se relancer dans la course à la qualification au Mondial, malgré un début raté dans les éliminatoires.

«Certes, nous possédons un seul point de deux matchs joués, ce qui est très peu bien sûr, mais nous les joueurs, sommes décidés de renverser la vapeur. Cela passe évidemment par deux victoires lors des deux prochaines sorties contre la Zambie. Ça ne sera pas facile, mais rien ne nous décourage. On sait qu’on a un bon coup à jouer», poursuit-il.

Revenant sur sa nouvelle aventure à Courtrai, où il attend de faire son baptême du feu, le défenseur formé à la JSK ne veut pas brûler les étapes. «Pour le moment, je suis en période d’intégration. J’essaye de vite me familiariser avec mon nouvel environnement, après quoi, je ferai tout bien sûr pour gagner une place dans le onze type de ma nouvelle équipe».


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here