L’USMA risque de graves sanctions auprès de la FIFA

0
257

Les deux clubs phares de la capitale, le MCA et l’USMA sont dans de mauvais draps. Et pour cause, l’épée de Damoclès de la FIFA est suspendue sur leurs têtes. Deux anciens joueurs des deux formations, en l’occurrence, le Camerounais Nsombo, et le Brésilien Roberson, ont eu gain de cause dans les litiges qui les opposent aux directions des deux équipes voisines.

L’ancien attaquant camerounais Ernest Nsombo a déposé une plainte à la FIFA contre l’USMA pour rupture unilatérale de contrat. Le joueur ayant eu gain de cause, l’USMA est obligée de lui verser 1,1 milliard. Mais jusqu’à maintenant, le Camerounais n’a pas encore perçu son dû.

Ainsi, selon les informations dont nous disposons, la FIFA a lancé un ultimatum à l’USMA jusqu’au 28 septembre prochain pour régulariser Nsombo, sinon le club risque de lourdes sanctions de la part de la première instance du football mondial. Les Mouloudéens sont eux aussi exposés à la même sanction.

En effet, il y a quelques jours, la nouvelle est tombée comme un couperet pour le Mouloudia, puisque la direction du club a été destinataire d’une correspondance de la FIFA à travers laquelle elle l’a sommé de payer 3 milliards de centimes au Brésilien Roberson Alves De Aruda.

Le joueur qui avait quitté le club dans des conditions pour le moins ambigües, à l’époque du président Achour Betrouni, avant d’opter pour le club brésilien Internacional, a mené une action auprès de la FIFA pour réclamer l’intégralité de son dû pour le reste de la durée de son contrat.

L’instance de Gianni Infantino a tranché en sa faveur et le Doyen se retrouve dans l’obligation de payer cette somme colossale au joueur au risque de s’exposer à de fortes sanctions. Dans les milieux des Vert et Rouge, les doigts accusateurs sont pointés vers l’ancienne direction du club.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here