Des joueurs d’accord avec les propos de Zetchi

0
191

Juste après la défaite contre la Zambie à Lusaka et face à la passivité de certains éléments, le boss de la FAF Kheireddine Zetchi, et en concertation avec son entraîneur Lucas Alcaraz, avait déjà pris la décision de ne plus compter sur certains joueurs.

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une mise à l’écart définitive mais temporaire, le temps que ces éléments se remettent en question et retrouvent l’envie de venir jouer en sélection.Il faut dire que cette situation, à savoir la différence flagrante entre le rendement de certains en club et en équipe nationale ne date pas d’aujourd’hui. D’ailleurs, tout le monde se rappelle de la grosse débâcle lors de la coupe d’Afrique des nations, suite à laquelle quelques spécialistes de la balle ronde chez nous sont allés jusqu’à les accuser d’avoir levé le pied lors de ce tournoi. Mais ce qui est important de rappeler et de préciser c’est que même avant la coupe d’Afrique des nations au Gabon la situation n’était pas des plus belles, et on se souvient tous du match contre la Tanzanie où les Verts avaient frôlé la catastrophe avec des occasions nettes des Tanzaniens qui auraient pu marquer ce jour-là au moins quatre buts.

La situation que vit l’EN dure depuis longtemps, ça ne date pas d’aujourd’hui

La situation est donc critique mais, elle n’est pas nouvelle, une situation de notre équipe nationale dont la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération algérienne de football a hérité. Un constat fait par le boss de la FAF depuis le premier stage et les deux matchs contre la Guinée et le Togo, mais les deux victoires lors de ces deux confrontations furent l’arbre qui a caché la forêt, et de ce fait Zetchi n’a pu rien dire ou faire.C’est pour dire que ceux qui suivent l’actualité de notre équipe nationale, dont celle publiée dans nos colonnes n’ont pas été surpris de la déclaration récente du président de la FAF lorsqu’il a affirmé que 4 à 5 joueurs seront écartés de l’EN. D’ailleurs, le jour même du match retour à Constantine, nous titrions en grand « Des joueurs jouent leurs têtes aujourd’hui », ce qui était vraiment le cas, d’autant plus que la suite des évènements l’a confirmé.

Des joueurs cautionnent la réaction de Zetchi

Aussi, et à la suite des propos de Zetchi samedi dernier, beaucoup ont estimé que ce n’était ni le moment opportun ni au président d’affirmer de la sorte de telles déclarations dans les médias, car les joueurs n’avaient pas à l’apprendre de la sorte.Et bien, ayant voulu savoir si vraiment les joueurs étaient surpris d’entendre Zetchi parler comme il l’a fait, nous avons pris attache avec certains d’entre eux. Ces derniers, qui souhaitent pour l’instant garder l’anonymat, nous ont tous affirmé que tout ce qu’a dit Zetchi dans la presse, il le leur avait clairement signifié à Constantine. « On ne peut pas continuer de la sorte, des joueurs seront écartés de manière temporaire, et quand ils seront en confiance et auront cette envie à nouveau de défendre le maillot national, et bien on les rappellera, mais pour l’instant, impossible de continuer ainsi », nous ont-ils confié. Une réunion dont on vous avait aussi donné les tenants et aboutissants dans notre édition de mercredi dernier. Aussi, il est important de signaler qu’après la réunion avec tous les joueurs, Kheireddine Zetchi a eu des réunions individuelles avec quelques-uns d’entre eux.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here