Alcaraz n’ira pas jusqu’à la fin de son contrat

0
343

C’est une certitude désormais : Lucas Alcaraz n’ira pas au bout de son contrat. Engagé par la FAF jusqu’en 2019 avec possibilité d’être reconduit jusqu’en 2021, le technicien espagnol s’apprête pourtant à refaire son baluchon six mois à peine après son arrivée. Ce dimanche, le BF de la FAF a consenti à le maintenir en poste, mais pas pour longtemps.

Comme prévu, Lucas Alcaraz a pris part ce dimanche au bureau fédéral de la FAF au cours duquel il a essayé d’expliquer les derniers mauvais résultats des équipes A et A’. Cela étant dit, l’objet de la présence du sélectionneur national au BF de ce dimanche n’est nullement d’écouter ses explications, mais de décider de son avenir.

Si en hauts lieux, le limogeage de Lucas Alcaraz est une condition qu’on ne discute pas, le BF s’est montré partagé ce dimanche quant à limoger ou non le sélectionneur. D’où la décision de le maintenir jusqu’à la fin des éliminatoires du Mondial2018 dont l’Algérie est éliminée. C’est–à-dire qu’au mieux, Alcaraz tiendra jusqu’au 7 novembre prochain, soit au lendemain du match face au Nigéria à domicile. L’hypothèse de le voir s’en aller avant reste d’actualité.

Un sursaut avec préavis de limogeage au regard des données actuelles. Autrement dit, la FAF se donne jusqu’au mois de novembre pour trouver un successeur à Lucas Alcaraz qui négocie la résiliation du contrat de ce dernier de sorte à alléger les indemnités de départ de l’Espagnol qui s’élève à plus d’un million d’euros.

la gazette du fennec.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here