CAM-ALG: Alcaraz a beaucoup de choix pour la composition d’équipe

0
225

Encore 3 jours avant le 5e et avant- dernier match de l’équipe nationale dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 face au Cameroun. Le coach prépare déjà cette rencontre et semble avoir des options pour la rencontre, histoire de réaliser un bon résultat.

Le sélectionneur national a décidé de tout chambouler dans sa dernière liste. Des cadres ont été mis de côté, des joueurs sont blessés et forfait et 8 nouveaux locaux dans la liste. Autant dire que l’Espagnol n’a pas fait les choses à moitié. Il y a des joueurs qui fêtent leur première et d’autres qui font leur grand retour. Pour cette partie face aux Lions indomptables, l’ancien entraîneur de Grenade sait qu’il doit ramener un bon résultat et s’offrir un sursis. Il est déjà planché sur sa stratégie pour cette partie et des options semblent dès à présent se dégager pour lui.

Le  3-5-2

La première option qui semble se dégager pour Alcaraz, c’est d’évoluer avec un schéma tactique en 3-5-2. Le coach a les joueurs pour appliquer ce plan de jeu.

Cadamuro, Bensebaïni et Mandi en défense

Dans ce sens, on retrouvera alors Cadamuro qui a déjà évolué dans ce système dans les différents clubs qu’il a connus accompagné des deux titulaires que sont Mandi et Bensebaïni. L’idée serait de donner plus de force à une défense très fébrile et qui est critiquée de toutes parts, notamment après les deux derniers matchs disputés face à la Zambie. Cadamuro pourrait apporter son expérience et sa technique pour assurer la relance, car il connaît l’Afrique et a déjà pu évoluer dans ce système en sélection.

Ferhat ou Feghouli à droite

S’il opte pour ce schéma, on comprendrait mieux pourquoi la FAF a mis les noms de Ferhat et Feghouli dans la case des défenseurs. Le pensionnaire de Galatasaray a connu cette position lorsqu’il a joué à Valence et peut très bien s’en sortir car il peut répéter l’effort physique durant une rencontre. Son expérience en Afrique sera un grand atout pour lui du moment que ça l’aidera à bien aborder la rencontre. Cependant, il n’est pas seul à postuler pour ce poste. En effet, de l’autre côté, on retrouve le talentueux, Zineddine Ferhat, pensionnaire du Havre et qui peut aussi bien occuper ce poste. Déjà à l’USMA, il a débuté en tant que latéral droit et peut occuper tout le couloir droit de la défense. Deux options de qualité pour Alcaraz qui devra choisir entre les deux joueurs qui sont actuellement en forme. On précsiera que dans le cas ou Ferhat est choisi à ce poste, Feghouli sera utilisé comme meneur de jeu ou carrément come deuxième attaquant.

L’expérience pour Boudebouda, Le talent de Farés

Pour le côté gauche, la bataille sera encore plus serrée. Le forfait de Ghoulam fait que le coach a fait appel à Farès, pensionnaire du Hellas Vérone qui va découvrir l’Afrique pour la première fois et a une grosse envie de montrer ce dont il est capable. Auteur d’un bon début de saison en Italie, sa convocation s’inscrit dans le long terme. Son concurrent n’est autre que le latéral gauche du Mouloudia, Brahim Boudebouda. Ce dernier est attendu au plus tard aujourd’hui et son atout, c’est son expérience en Afrique en club ou avec les locaux. L’occasion pour lui de s’inscrire dans la durée dans les plans de l’équipe nationale.

Benguit ou Bendebka pour accompagner Taïder

A la récupération, l’absence de Bentaleb ouvre la voie aux autres. Si Taïder reste indéboulonnable, la concurrence est lancée pour la seconde place. Benguit et Bendebka semblent les mieux placés pour débuter, mais il ne faudra pas oublier les derniers arrivés comme Daham ou encore Bennacer rappelé pour remplacer Brahimi.

Hanni à l’animation, Soudani et Belfodil (ou Dafrfalou) en attaque

Au niveau de l’animation, le capitaine d’Anderlecht, Sofiane Hanni, semble être le plus indiqué pour se voir confier les clés du jeu. C’est son poste préférentiel et pourrait s’exprimer pleinement dans cette position. En étant juste derrière les attaquants, il pourrait être le dernier passeur pour tenter de trouver la faille. Un placement que le joueur affectionne beaucoup. Enfin, pour ce qui est de l’attaque, le revenant Ishak Belfodil a une réelle chance de marquer des points surtout en l’absence de Slimani et Bounedjah. Il serait alors accompagné par le 2e meilleur buteur de l’EN en activité, Hilel Soudani. Les deux auront la tâche de marquer durant cette rencontre. On signalera que même darfalou est un sérieux candidat. Alcaraz l’estime beaucoup.

Schéma en 4-3-3

Le coach national n’a pas que le 3-5-2 en tête car il sait que tout peut changer dans les prochains jours. L’autre option qui se présente devant lui, c’est de revenir au classique et d’aligner une formation en 4-3-3. Dans ce système de jeu, les choses seront beaucoup plus claires, mais il faudra là aussi prendre des décisions par rapport au onze qui débutera la partie pour mettre en place une équipe qui pourra tenir le coup et faire en sorte de ramener un bon résultat de ce déplacement. Beaucoup de facteurs entreront en jeu également et c’est là que le coach aura à choisir la meilleure composante qui débutera face au champion d’Afrique sortant qui donnera tout pour sauver la face et engranger les trois points de la victoire.

Mandi, Bensebaïni, Farès ou Boudebouda, Ferhat ou Cada en défense

Dans cette configuration de jeu, la défense connaîtra des changements au vu des absences. Sur le couloir droit, on retrouverait Zinedine Ferhat qui peut largement occuper ce rôle durant une rencontre car comme on le citait plus haut, il a débuté en tant que latéral avant de passer en tant qu’ailier. Dans l’axe on retrouverait la paire classique, Mandi et Bensebaïni. Pour le couloir gauche, le même dilemme se posera puisque le coach aura à trancher entre la fougue de Farès ou l’expérience de Boudebouda qu’il connaît très bien pour l’avoir eu sous sa coupe depuis son arrivée et les différents regroupements des A’. Il est important de préciser que Liassine Cadamuro peut remplacer n’importe quel joueur en défense, notamment Ferhat, Farés ou Boudebouda.

Taïder, Benguit ou Bendebka et Hanni au milieu

Pour ce qui est de l’entrejeu, on retrouve quasiment les mêmes acteurs qui postulent pour une place de titulaire. A la récupération, Taïder sera présent dans l’onze de départ au vu de ses qualités et son expérience. Benguit et Bendebka vont se battre pour la place qui reste mais il ne faudra pas oublier aussi Daham et Bennacer qui sont également des options pour Alcaraz au cours de cette rencontre. A l’animation, tous les chemins mènent à Hanni qui reste une valeur sûre du groupe des Verts et qui donne de sérieuses certitudes au staff technique national.

Soudani retrouve son côté gauche, Feghouli à droite et Belfodil ou Darfalou en pointe

Concernant l’attaque, cette tactique devrait permettre au coach d’avoir plus de certitudes et notamment concernant les joueurs qui seront appelés à débuter. Sur le couloir gauche, l’absence de Brahimi devrait permettre à Soudani de retrouver son poste préféré et d’être dans les meilleures conditions pour sortir un grand match et améliorer ses statistiques en vert. Sur l’aile droite, il y aurait Sofiane Feghouli qui est un spécialiste du genre et qui sera pleinement dans son élément pour sortir une belle prestation dans la lignée de ce qu’il propose dans le championnat turc. Enfin, en pointe, Ishak Belfodil semble toujours le mieux indiqué pour débuter même s’il y a la présence de l’attaquant de l’USMA, Oussama Darfalou. Deux options pour le coach et des décisions à prendre à trois jours de la rencontre face au Cameroun qui sera bien plus importante que ne peuvent le penser certains. Alcaraz sait qu’il faudra tout donner et va tout prendre en considération pour essayer de ne pas rentrer bredouille de Yaoundé.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here