EN: Alcaraz refuse de partir

0
217

Le sélectionneur national, Lucas Alcaraz a animé hier un point de presse au CTN de Sidi-Moussa, avant la rencontre Cameroun-Algérie, comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Le sujet principal abordé durant cette conférence de presse, c’est l’avenir du sélectionneur national à la tête de l’EN. Il faut dire que beaucoup de choses ont été dites à propos de l’avenir du technicien ibérique, surtout après le communiqué de la FAF après la réunion du BF du 24 septembre qui a indiqué que le sort du sélectionneur sera connu après les deux matchs face au Cameroun et le Nigeria. «Un débat franc et transparent s’en est suivi entre tous les membres du Bureau fédéral présents sur la situation actuelle de la sélection et les perspectives d’avenir. Après un échange d’idées riche et fructueux, il a été décidé de maintenir la confiance du Bureau fédéral au staff technique actuel, dirigé par M. Lucas Alcaraz, au moins jusqu’au dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 contre le Nigeria. D’autre part, et sur insistance du président de la FAF pour une plus grande implication des membres du Bureau fédéral dans la gestion de la sélection nationale.» Mais lors de la conférence de presse, Alcaraz a fait savoir qu’il ne quittera pas la barre technique de l’EN. 
« L’objectif dans mon contrat c’est la CAN 2019 »
Eh bien oui ! Alcaraz veut respecter les clauses de son contrat. Il l’a clairement déclaré : «Ecoutez, Mon contrat indique clairement que ma mission est de qualifier la sélection algérienne à la phase finale de la CAN 2019. C’est un premier objectif puis essayer d’atteindre le dernier carré. C’est ce qui a été mentionné dans mon contrat. Du coup, je ne me soucie pas trop car le contrat est clair».
« J’ai confiance en moi, je ne crains rien du tout »
Lucas Alcaraz a même paru très serein par rapport à tout ce qui se dit, même au vu  du communiqué de la FAF. Seulement, le technicien ibérique n’a pas daigné faire le moindre commentaire sur le communiqué de la réunion du BF du 24 septembre dernier : «Je ne suis pas du tout inquiet de cette situation. Moi j’ai confiance en moi et en mes capacités. Je ne suis pas inquiet et je ne crains rien du tout. Actuellement, je suis concentré sur mon travail et sur la manière avec laquelle les résultats de la sélection s’améliorent. Je suis venu ici pour une mission bien claire, je dois donc l’assumer et atteindre les objectifs tracés».
Il refuse de partir sans indemnités
En d’autres termes, on comprend bien que le sélectionneur national, Lucas Alcaraz, refuse de partir comme ça. Il veut ainsi être indemnisé sur la base de la durée restante de son contrat. Ce qui veut dire que la FAF devra payer plus d’un million d’euros pour se séparer d’avec le technicien ibérique. Il n’a pas voulu le dire ouvertement durant la conférence de presse, mais c’est ce qu’il pense et c’est ce qu’il a confié aussi à son entourage.

LE BUTEUR.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here