EN: Mohamed Fares a-t-il convaincu ?

0
465

S’il y a un joueur sur lequel les regards étaient braqués avant-hier au stade Ahmadou Ahidjo, c’est bien Farès le pensionnaire du championnat italien.

Le joueur de Verone a été appelé pour la première fois et le staff technique, la FAF et même le public voulaient le voir à l’œuvre et le découvrir car il a atterri d’une manière un peu précipitée, et tout était à découvrir chez cet élément. Aligné dans un 3-4-3 au milieu avec une couverture du côté gauche, Farès a joué un match tout juste moyen, il était un peu trop prudent, et ses interventions n’étaient pas sûres, il y avait en effet de l’approximation dans son jeu. Farès, qui a essayé tant bien que mal à être actif devant comme derrière, a longtemps été pris de vitesse par les accélérations des Lions camerounais très à l’aise sur leur pelouse, on pouvait donner du crédit au joueur car c’était quand même son premier match en Afrique, mais la température n’avait rien d’africain et la pelouse était presque parfaite, le joueur par contre n’était pas mauvais mais c’est sûr qu’Alcaraz s’attendait à un meilleur match de sa trouvaille. Farès était la seule option de l’équipe dans ce match sur le côté gauche, à la suite de l’absence de Ghoulam pour les raisons que tout le monde connaît, et l’indisponibilité de Boudebouda tenu par son équipe et son match en retard, il était donc à l’aise sans concurrence mais doit-on se contenter de lui ?


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here