La FAF ne versera pas plus de deux mois à Alcaraz

0
184

Son sort étant scellé pour de bon, Lucas Alcaraz doit maintenant rencontrer le président de la FAF pour trouver une solution à l’amiable. L’instance de Dély Ibrahim ne veut pas payer plus de 20 milliards.

On le savait bien que le technicien espagnol n’allait pas faire long feu à cause de ses résultats catastrophiques. Maintenant que le BF a validé à l’unanimité son départ, il reste à trouver un accord avec lui pour qu’il puisse résilier son contrat à l’amiable. Dans ce sens, selon une source au fait du dossier, les négociations avec l’ancien entraîneur de Grenade ne seront pas faciles mais la FAF a déjà une idée en tête. Il serait hors de question de payer plus de 20 milliards de centimes d’indemnités à Alcaraz. Lors de sa dernière conférence de presse, il avait assuré qu’il resterait jusqu’à la fin de son contrat en 2019. Ceci pourrait bien compliquer la tâche aux dirigeants de la FAF, surtout quand on sait qu’il touche un salaire confortable de 50 000€. Le président Zetchi devra trouver les mots justes et surtout convaincre le coach de partir et de résilier à l’amiable pour le bien de tous.

Indemnités

Au niveau de la FAF, la question est très claire. Il faudra tout faire pour arriver à un accord qui arrangera les deux parties. Selon notre source, les pensionnaires du CTN de Sidi Moussa ne voudraient pas verser plus de deux mois de salaires en guise d’indemnités à l’entraîneur national. Il leur est impossible de verser plus de 20 milliards. Ceci vient en contradiction avec ce que déclarait le président à la Radio nationale dernièrement : «Si nous devons payer pour une séparation nous le ferons.» On verra donc bien ce qui va se passer lorsque les différentes parties vont se rencontrer et négocier le départ d’Alcaraz. La FAF espère en tout cas s’en sortir avec le moins de pertes possibles de cette affaire et a déjà mis une ligne directrice avec 2 mois de salaires à verser au coach. Ce dernier tranchera.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here