Rabah Madjer séduit par son discours

0
595

Le nouveau sélectionneur national Rabah Madjer a réussi à séduire pas mal de gens après sa première conférence de presse tenue avant-hier au Centre technique de Sidi Moussa.

Il faut dire que beaucoup de gens étaient sceptiques suite à l’annonce de la nomination de l’ancien joueur de Porto comme coach national. Pour beaucoup, ils voyaient en lui l’image du consultant télé et pas celui de l’entraîneur. Cependant, le moins que l’on puisse dire, le coach a su renverser la vapeur après sa rencontre avec la presse. Madjer a mis son habit de sélectionneur et non celui de consultant et son discours a pu passer au point de séduire et de croire en sa personne pour le projet qu’il compte mener avec les Verts durant la prochaine période. Cette confiance et son discours direct face aux difficultés et sur sa motivation ont fait qu’il a réussi à reprendre le dessus et à faire en sorte d’avoir la confiance de la rue algérienne qui lui accorde le bénéfice du doute et attend de voir ce qu’il va apporter à l’équipe nationale à partir du match face au Nigeria le mois prochain.

Un discours cohérent et unificateur

Ce qui a retenu l’attention, au cours de la première conférence de presse de Rabah Madjer, c’est son discours direct. Dans ses réponses, il a été cohérent en parlant des maux de l’équipe nationale et de sa vision des choses pour les prochaines échéances. Il a des objectifs élevés, à savoir la demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations, et ce n’est pas rien. De plus, il arrive avec une grande motivation pour réussir son nouveau passage à la tête des Verts. L’autre paramètre important, c’est son discours unificateur autour des joueurs de l’équipe nationale. Pas de différences entre le joueur évoluant en Ligue 1 Mobilis ou celui évoluant à l’étranger. Ce sont tous des éléments capables de faire partie de la sélection et ils n’ont qu’à bien travailler sur le terrain pour recevoir leur convocation. A partir de là, l’ancien coach d’Al Wakrah a su gagner des points auprès de la rue algérienne qui attend maintenant de voir ce qu’il pourra faire pour relancer une équipe qui ne cesse de chuter depuis des mois.

Si, au départ, les supporters étaient sceptiques, les choses ont changé puisque le nouveau sélectionneur national leur a montré maintenant qu’il veut changer la donne. Il sait qu’il sera jugé sur ses performances, à commencer par ce match face au Nigeria qui sera pour le coach le point de départ important en vue de gagner définitivement la confiance des Algériens sur sa capacité à mener le bateau de l’EN à bon port. La balle est dans son camp.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here