Voici les binationaux que va relancer Madjer, sans oublier Djabou

0
381

Maintenant que le nouveau staff technique national est en place, sa première mission est de relancer la machine. Madjer l’a assuré, il fera appel aux meilleurs. Certains joueurs marginalisés pourraient avoir une chance de briller avec le maillot vert.

«Nous, on choisira des gladiateurs qui se donneront à fond en Algérie et en Afrique.» C’est ce qu’a lancé le nouveau sélectionneur national avant-hier à Sidi Moussa par rapport aux joueurs qu’il souhaite avoir pour les prochaines échéances. S’il ne veut pas de changements radicaux, il assure qu’il y aura un remaniement au sein de l’équipe. A partir de là, certains joueurs de l’équipe, qui ont été injustement écartés ou même marginalisés par l’ancien coach Alcaraz, pourraient de nouveau avoir des chances de s’imposer en vert. Ils sont plusieurs éléments à être mis de côté ou convoqués sans jamais avoir eu l’opportunité de faire valoir leurs qualités sur le terrain. Avec l’arrivée de Madjer, cela pourrait changer ; on retrouverait alors des joueurs qui n’ont pas été rappelés depuis un moment et des éléments qui n’ont jamais eu l’opportunité de s’exprimer en match officiel avec l’équipe nationale.

Laisser Bennacer et Ounas prendre leur envol

Les deux premiers joueurs qui viennent à l’esprit sont jeunes et constituent à coup sûr l’avenir de cette équipe nationale puisqu’ils sont destinés, dans un avenir proche, à être les cadres de l’équipe. On parle d’abord de Bennacer très bon face au Cameroun et qui a fait montre de qualités certaines, mais aussi du Napolitain Adam Ounas. Ce dernier n’a pas encore eu la chance qu’il mérite pour se montrer ; même si Alcaraz lui a offert quelques minutes, ce n’est pas suffisant pour un joueur de son potentiel.

Relancer Benzia et rappeler Djabou

L’actuel pensionnaire du LOSC est un titulaire chez Marcelo Bielsa, qui compte énormément sur lui et n’hésite pas à lui confier les clés du jeu lillois. Cela fait un moment qu’il a disparu des radars de la sélection. Lui aussi pourrait profiter de la venue de Madjer et de son staff pour retrouver la sélection et avoir une nouvelle chance de s’affirmer en vert. Que dire alors d’Abdelmoumen Djabou ! Incontestablement le meilleur joueur de la Ligue 1 Mobilis a été ignoré par Alcaraz qui ne l’avait même pas pris avec les A’ pour le match face à la Libye. Leader technique de l’ESS, le numéro 10 sétifien peut encore beaucoup donner à l’équipe nationale lors des prochaines échéances. A 30 ans, il a encore de belles années devant lui.

Mettre en confiance Ferhat, Farès et Daham

Le nouveau sélectionneur sait qu’il a de bons joueurs à sa disposition. Si ça ne pose aucun problème pour les cadres, les derniers venus en sélection ont, pour leur part, besoin d’être mis en confiance. On pense notamment au Sochalien Sofiane Daham, au joueur du Hélas Vérone Mohamed Farès, mais aussi au Havrais Zinédiine Ferhat. Les trois joueurs en question ont des qualités, mais ont besoin d’être couvés et mis en valeur par leur entraîneur afin de s’épanouir et se donner pleinement pour l’EN. Il est sûr qu’avec le nouveau staff technique, les joueurs cités auront à cœur de changer de statut au sein de l’équipe et le coach aura pour sa part la mission de tirer le meilleur de ses joueurs. Cette arrivée pourrait donc permettre à des marginalisés, des oubliés ou même des nouveaux d’être dans les plans de Madjer pour les prochaines échéances.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here