Deux pays se positionnent pour un match amical avec les verts

0
249

Dans notre édition d’hier, on vous a fait savoir que la Fédération algérienne cherche un sparring-partner pour organiser une rencontre amicale le 14 novembre prochain, soit quatre jours après le dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde face au Nigeria prévu le 10 du mois prochain à Constantine.

On vous a fait savoir aussi que c’est le président de la commission chargée de l’équipe nationale et vice-président de la FAF Bachir Ould Zemirli qui s’occupe de ce volet, et cela depuis plusieurs jours maintenant. Et bien et d’après nos informations, on croit savoir que des propositions sont tombées au siège de la FAF. Mais celles qui semblent en pole position, toujours d’après la même source, concerne la sélection nationale syrienne, mais aussi la Guinée équatoriale. Cette dernière a, pour rappel, organisé la dernière Coupe d’Afrique des nations. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise et aucun accord n’a été trouvé encore, mais s’il s’agira de la Syrie, le match devrait avoir lieu en Algérie. Par contre, le lieu du match restera à définir dans le cas où la Fédération choisirait de jouer contre la Guinée équatoriale.

La Syrie a disputé les barrages du Mondial, la Guinée équatoriale une équipe en pleine construction

Deux sélections donc, une asiatique et l’autre africaine. La Syrie qui, il faut préciser, a terminé deuxième de son groupe lors des éliminatoires de la Coupe du monde pour la Russie avec 18 points après le Japon coaché par un certain Vahid Halilhodzic, qui, lui, a comptabilisé 22 points. Du coup, les Syriens ont disputé un match barrage face à l’Australie et ont été éliminés lors de l’ultime phase après un nul de 1 but partout, à l’aller, et une défaite de 2 buts à 1 à Sidney. La Guinée équatoriale n’était, quant à elle, pas concernée par le dernier tour qualificatif des éliminatoires de la Coupe du monde. Toutefois, profitant des dates FIFA, cette équipe a disputé deux rencontres amicales lors des précédentes semaines. Le 9 octobre dernier, c’était face à l’île Maurice ; un match qu’ils ont réussi à gagner sur le score de 3 buts à 1. L’autre rencontre fut jouée le 3 septembre contre le Bénin, un des futurs adversaires des Verts en éliminatoires de la CAN 2019 prévue au Cameroun. Le match, qui a eu lieu à Malabo, a vu les Béninois s’imposer sur le score de 2 buts à 1. Avant cela, à l’occasion de la première journée des qualifications pour la CAN 2019 en juin dernier, la Guinée équatoriale avait perdu face aux Sénégalais à Dakar sur le score de 3  buts à 0. Deux adversaires, à savoir la Syrie et la Guinée équatoriale avec un profil complétement différent. Il est clair que du côté du staff technique national, on a préféré se mesurer à un adversaire africain, mais le plus important actuellement, c’est de pouvoir disputer une rencontre amicale afin que Rabah Madjer et ses proches collaborateurs puissent avoir une idée plus précise sur l’effectif avant le déplacement de Banjul au mois de mars pour affronter la Gambie.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here