Bounedjah envoie un message fort à Madjer

0
686

Revenu d’une blessure qui a retardé son entame de la compétition cette saison, Baghdad Bounedjah a vite annoncé la couleur. Il est à son troisième but en championnat de Qatar pour autant de matchs disputés avec son équipe Al Sadd.

Sans nul doute, le changement intervenu à la barre technique des Verts, avec la nomination de Rabah Madjer à la place de l’Espagnol, Lucas Alcaraz, a métamorphosé le natif d’Oran qui est en train tout simplement d’envoyer des signaux forts en direction de l’ancienne star du football algérien.

En fait, Bounedjah, que tout le monde estime avoir été marginalisé par les différents sélectionneurs nationaux qui ont défilé sur le banc de touche algérien, croit dur comme fer que son heure de gloire sous le maillot des Verts a sonné. Il reste même persuadé qu’avec des techniciens locaux composant la barre technique des Fennecs, il aura enfin sa chance de s’imposer en équipe nationale, ou du moins c’est son souhait majeur.

«Je reviens bien et j’ai envie de prouver que j’ai un bon niveau à même de me permettre de jouer dans n’importe quel club, mais aussi en équipe nationale. D’ailleurs, j’ai de grands espoirs de retrouver ma place en sélection. Vous savez, ce que j’ai vécu au Gabon m’a vraiment touché, ensuite, Alcaraz n’a même pas pensé à moi, donc j’espère avoir une chance avec Rabah Madjer pour qui je souhaite beaucoup de réussite. J’espère qu’il aura la réussite pour réaliser les meilleurs résultats possibles à la tête de la sélection nationale», déclare l’ex-joueur de l’Etoile du Sahel, avec lequel il avait remporté la Coupe de la CAF il y a deux années, et aussi le titre de meilleur buteur de cette même épreuve, ainsi que celui du championnat de Tunisie. E

n vérité, Bounedjah garde toujours un mauvais souvenir de sa participation avec les Verts à la précédente coupe d’Afrique au Gabon, un tournoi au cours duquel l’ancien buteur de l’USMH n’a pas eu vraiment sa chance pour briller. «Je veux prouver ma valeur sur le terrain et montrer que je peux bien ramener une meilleure concurrence dans mon poste. Leekens m’a marginalisé, il ne m’a pas accordé beaucoup de minutes pour prouver, je n’ai pas eu l’occasion d’aider la sélection, et c’est ce qui m’a fait très mal. Il y a aussi le match contre le Nigeria où vraiment je me sentais capable de marquer mais finalement le coach m’avait donné que 4 minutes, ce qui n’était pas suffisant pour moi, malgré quelques tentatives en toute fin de match», déplore-t-il encore.

Bien parti pour réaliser une belle saison, l’attaquant de 25 ans se fixe, outre l’objectif de revenir en équipe nationale «reconquérir le titre de champion que nous avons perdu l’année passée lors de l’ultime journée du championnat et bien entendu aller le plus loin possible en Ligue des Champions asiatique», dit-il. Ce n’est pas tout, puisque Bounedjah veut également battre son record de buts de l’année passée, quand il avait réussi à marquer 23 buts, qui lui ont valu de terminer deuxième meilleur buteur du championnat qatari.

footalgérien.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here