EN: Un seul match amical prévu au mois de novembre avec deux dates FIFA

0
331

Décidément, les choses se dirigent vers un fait qui risque de chambouler les plans du sélectionneur national Rabah Madjer lors du prochain stage du mois de novembre.

Alors que le nouveau staff a émis le souhait de jouer 2 rencontres internationales durant les 9 jours de la prochaine date FIFA, l’EN risque finalement de se contenter d’une seule, c’est du moins c’est ce qu’on a appris avant-hier d’une source proche du dossier. En plus du match du 10 du mois prochain, il y avait de la place pour une autre rencontre pour le 14 novembre, et depuis plusieurs semaines, la FAF a lancé une opération visant à trouver un adversaire pour meubler cette date, il y a eu quelques propositions, à savoir celle de la Syrie et de l’Iran, mais pour plusieurs raisons la FAF a temporisé, d’ailleurs Madjer voulait une équipe africaine, il l’a déclaré lors de son interview avec Jeune Afrique. Pendant ce temps, il y a eu une date qui devait être respectée, celle de l’envoi d’une correspondance à la FIFA pour comptabiliser la rencontre à son niveau et la faire entrer dans son classement, mais le délai n’a pas été respecté, du coup ce droit a été perdu, en plus du fait qu’elle ne soit pas sûre d’avoir lieu.

Procédure

Les propositions des sélections ne manquent pas, dont la dernière émanant de la Fédération de la Centrafrique qui ne voit pas d’inconvénient à ce que son équipe se déplace en Algérie pour donner la réplique aux Verts, mais la FAF préfère temporiser et n’écarte pas la possibilité d’annuler ce match carrément, à vrai dire, elle aurait saisi la FIFA une nouvelle fois espérant une dérogation pour pouvoir programmer la rencontre, il faut dire que la FAF s’est lancée dans ce défi de gagner cette bataille et permettre à l’EN de jouer ce match dont elle a toujours fait l’impasse, d’ailleurs c’était l’un des points où l’ancien BF et les ancien staffs avaient fauté, vu le plus que cela offre à la cohésion et au groupe, mais encore une fois cela risque de ne pas se faire, car au même moment aussi, Madjer et son staff n’ont pas transmis le programme du stage à la fédération, ce qui rend compliquée la programmation de ladite partie. Ce qui est sûr à l’heure actuelle, c’est que la proposition transmise à la FAF de la part de la République centrafricaine répond aux critères que Madjer a arrêtés, n’était ce souci de retard de transmission de la demande à la FIFA, il aurait été validé, et l’on se murmure que le stade du 5-Juillet aurait été même retenu pour abriter cette rencontre, cela n’est pas totalement tombé à l’eau, mais la tendance à l’heure actuelle va pour l’annulation de la joute, les Verts seraient dès lors les grands perdants.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here