La sortie humiliante réservée à Rais M’Bolhi

0
1053

L’un des plus grands gardiens de l’histoire de l’Équipe nationale d’Algérie aurait sans doute mérité une sortie plus honorable et digne de son incontestable talent. A 31 ans et après 7 ans de bons et loyaux services Raïs M’Bolhi (55 sélections) est mis à l’écart brutalement par Rabah Madjer. Pour faire place à la jeunesse ? Pas vraiment puisque c’est l’incorrigible Faouzi Chaouchi (bientôt 33 ans) qui est appelé à sa place. Choquant et incompréhensible !

Symbole d’une Algérie héroïque lors du mondial brésilien de 2014, Raïs M’Bolhi n’aurait sans doute jamais imaginé une fin de carrière internationale aussi humiliante. On le savait dans le collimateur du nouveau staff technique des Verts puisque fragilisé par sa situation à nouveau difficile en club où il est devenu 3ème gardien dans la hiérarchie du Stade Rennais. C’est pourtant une habitude pour le gardien formé à Marseille qui n’a que très rarement déçu en sélection malgré sa carrière chaotique en club.

De capitaine d’équipe et n°1 à son poste, Raïs M’Bolhi se retrouve du jour au lendemain éjecté du groupe. Comment peut-on traiter un footballeur au comportement irréprochable et aussi loyal envers sa sélection de la sorte ? Après 7 ans de présence continue en sélection et 55 capes avec 2 participations à la Coupe du Monde (2010, 2014) et 3 participations à la CAN (2013, 2015, 2017) le nouveau sélectionneur Rabah Madjer a donc décidé d’offrir à un gardien qui a marqué l’histoire du football algérien une sortie par la toute petite porte.

En savoir plus sur http://lagazettedufennec.com/equipe-nationale/selection-a/sortie-humiliante-reservee-mythe-rais-mbolhi/#wtU4MAqlXUSWiheU.99


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here