Résumé de la conférence de presse de Rabah Madjer

0
817

L’entraineur national, Rabah Madjer, a fait une conférence de presse ce jour, il a dit que les portes de la sélection algérienne étaient toujours ouvertes aux joueurs susceptibles de donner un plus aux Verts, notamment ceux qui n’ont pas été retenus pour les deux matchs contre le Nigeria et la Centrafique, vendredi et mardi respectivement au stade de Constantine et celui du 5-Juillet.

Il a surtout cité Feghouli et M’Bolhi, dont la mise à l’écart a suscité beaucoup d’interrogations, et aussi Boudebouz et Ounas.Madjer, qui s’exprimait hier en conférence de presse au centre technique de Sidi Moussa, a promu que les Verts feront le maximum pour battre le Nigeria en match de la sixième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018.

« On fera tout pour gagner le match contre le Nigeria. Ce n’est pas un match amical, pour moi c’est la première rencontre des éliminatoires du Mondial qu’il faudra remporter. Ce sera bien pour le moral des joueurs et du staff technique ainsi que pour l’avenir de l’équipe algérienne. Ce ne sera pas facile contre un coriace adversaire nigérian » a-t-il dit. Interrogé sur l’équipe nigériane qui jouera cette rencontre sans pression puisqu’elle a déjà validé son billet pour le Mondial russe, le coach des Verts a estimé que les Super Eagles restent l’une des e équipes du continent. « Le staff technique que a étudié l’adversaire nigérian qui reste une équipe composée de grands joueurs évoluant en Europe.

Certes, il y a certains d’entre eux qui n’ont pas joué avec leurs clubs le week-end dernier, mais ils restent de grands joueurs qui vont nous créer beaucoup de problèmes, à nous d’être vigilants ». Madjer reste néanmoins persuadé que l’équipe nationale traverse des moments difficiles, nés notamment de leurs échecs à répétition lors des trois dernières années.

Il est même aller jusqu’à dire que la sélection est en réanimation, s’engageant à tout faire, en compagnie de ses assistants pour sortir l’équipe de ce marasme. Le successeur de Lucas Alcaraz n’a pas manqué aussi de pousser un coup de gueule. «L’équipe nationale est entre de bonnes mains. Les déstabilisations, les attaques contre ma personne ne nous atteignent pas».


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here