Le public Algérien a insulté Chaouchi pendant le match

0
1016

Sept ans après sa dernière apparition sous le maillot national, Faouzi Chaouchi a refait son grand retour avec les Verts avant-hier soir, face au Nigeria, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires du Mondial-2018. Un retour qui aurait pu mieux se dérouler s’il n’avait pas encaissé ce but à l’heure de jeu, inscrit par Ogu d’une belle frappe placée des 25 mètres. Au-delà de sa prestation durant cette partie, c’est surtout l’accueil hostile auquel il a eu droit des supporters présents dans le stade Hamlaoui qui a marqué ce retour. En effet, depuis le moment où il est rentré sur la pelouse pour la traditionnelle séance d’échauffement, le gardien du MCA a eu droit à une avalanche d’insultes sans raison évidente du public. Cela s’est poursuivi durant la majeure partie du match, notamment à chacune de ses relances. Le public ne s’est pas privé aussi d’évoquer sans cesse le nom de Mbolhi, comme pour narguer l’ancien portier de la JSK. Une attitude condamnable, quand on sait que Chaouchi portait le maillot de l’Algérie et non celui de son club lors de ce match. Ce qui est positif dans tout ça, c’est l’attitude de Faouzi, qui n’a, à aucun moment, branché à ses insultes et Dieu seul sait qu’elles étaient dures à entendre, et n’a eu aucune mauvaise réaction. Cela prouve bien qu’il a mûri et que ce n’est plus Chaouchi des années passées.

«Que Dieu les pardonne !»
Approché en fin de match, et bien qu’affecté par l’accueil hostile auquel il a eu droit, Faouzi Chaouchi a tenté de positiver les choses, en assurant qu’il a désormais cette expérience qui lui permet de gérer ces moments difficiles et de ne pas perdre sa concentration durant la rencontre : «Que voulez-vous que je vous dise. Le public est libre de dire ce qu’il veut. Moi, je suis habitué à ces insultes et je ne peux rien lui dire. Que Dieu les pardonne, c’est tout !»


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here