Madjer aux joueurs: « Vous avez été formidables »

0
361

Le retour de Rabah Madjer en tant que sélectionneur national au stade du 5-Juillet lui a plutôt été bénéfique.

En effet, le coach des Verts a réalisé sa première victoire à la tête de l’EN, après un match nul face au Nigeria vendredi dernier. Certes, l’adversaire n’était pas de taille, puisque la différence de niveau entre les deux équipes était flagrante, mais ce qu’en retiendra de positif lors de cette confrontation face à la République centrafricaine avant-hier fut en plus du succès, les trois buts marqués et le fait que notre défense n’a rien encaissé lors de cette rencontre. Une victoire avec une défense remaniée et un nouveau système de jeu dans lequel certains éléments ont commencé à trouver leurs marques à l’image de Carl Medjani, le jeune usmiste Ayoub Abdellaoui ou même Issa Mandi et Liassine Cadamuro. La satisfaction de Rabah Madjer était donc grande après le match. Il est clair que sentant qu’il est persécuté par certaines personnes depuis sa nomination, notamment quelques consultants sur les plateaux télé, Madjer n’a pu maîtriser ses nerfs en conférence de presse, mais avec les joueurs, c’est un entraîneur très serein et satisfait de la prestation de sa troupe qui s’est adressé à son groupe dans les vestiaires : « Ce soir, vous avez été vraiment formidables. Je vous remercie pour le match que vous avez produit ce soir. Ce n’était pas simple, mais vous avez mis du cœur et respecté les consignes données, donc bravo à vous les gars. On va continuer et poursuivre notre travail, et inchallah on réussira à faire quelque chose de bien dans les mois à venir », a-t-il affirmé à ses éléments.

Un discours qui a fait beaucoup de bien à Mahrez et ses coéquipiers, qui souffraient d’un véritable blocage psychologique.

Rabah Madjer qui entame donc son travail à la tête de notre équipe nationale avec un match nul et une défaite se dit optimiste pour l’avenir, car pour lui il n’y a pas de doute, les joueurs adhèrent bien à sa vision des choses.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here