Belkalem trouve enfin un club?

0
916

Sans club depuis la fin de l’exercice écoulé, Essaïd Belkalem continue à faire parler de lui à la JSK.

Même s’il a confié à des proches du  club au début de ce mois que son retour à la JSK au prochain mercato hivernal est irréalisable en leur expliquant qu’il a des touches en Turquie et au Portugal, cela n’a pas empêché les dirigeants à faire le maximum pour le convaincre de faire son come-back. C’est pour cela que tout le monde parle de son retour ces derniers jours. Sa priorité reste bien sûr l’Europe comme il l’a ouvertement annoncé, il y a quelques jours de cela, mais cela n’empêche pas les dirigeants de faire des mains et des pieds pour qu’il réintègre l’équipe qui lui a permis de se faire un nom. A la recherche d’un défenseur d’expérience capable de stabiliser leur défense qui a montré parfois des signes d’inquiétude, les dirigeants kabyles estiment que Belkalem est le joueur qu’il leur faut pour la phase retour. Non seulement il a de l’expérience, mais c’est un meneur d’hommes aussi, ce qui a manqué à l’équipe de la JSK ces dernières années. C’est le défenseur dont ils rêvent surtout qu’il connaît bien la JSK avec laquelle il a joué plusieurs saisons avant qu’il ne décroche un contrat professionnel en Europe.

Contact permanent

Entretenant de très bons rapports avec le vice-président Saïd Zouaoui et l’entraîneur Azzeddine Aït-Djoudi, Belkalem reste toujours un fervent supporter de la JSK. Il s’est déplacé dernièrement au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour apporter son soutien aux équipiers de Raïah, ce qui a donné du crédit aux informations faisant état de son probable retour. Lui a réaffirmé en ce mois de novembre que son ambition est de décrocher un contrat en Europe et qu’il ne signera pour aucune équipe en Algérie au mois de janvier prochain, mais Aït-Djoudi qui connaît bien sa valeur souhaite l’avoir dans son effectif à la phase retour. Il sait que si l’enfant de Mekla signe à la JSK au mercato hivernal, la concurrence sera relancée de plus belle dans l’axe central et que sa défense sera beaucoup plus solide que maintenant. Certes, Belkalem est resté inactif pendant plusieurs mois, mais le nouveau directeur sportif du club est persuadé qu’avec une bonne préparation, il retrouvera sa forme optimale dans quelques semaines.

Le rêve de l’avoir

Jamais un joueur n’a suscité autant d’engouement que Belkalem. Pour retrouver l’équipe nationale, il veut rejouer au plus haut niveau, mais les dirigeants et les supporters croient que sa prochaine destination ne serait que la JSK. Ils pensent qu’il lui sera difficile de décrocher un contrat en Europe vu qu’il est sans club depuis plusieurs mois. Lui parle de contacts en Turquie et au Portugal, mais les responsables ne désespèrent pas pour l’avoir dans leur effectif au mois de janvier prochain. Ils espèrent seulement qu’en sa qualité d’international il aura une dérogation pour qu’il signe sans que sa licence soit comptabilisée parmi les 4  licences qui seront accordées aux clubs à l’ouverture du marché des transferts. Les dirigeants gagneront beaucoup dans l’affaire, s’ils parviennent à le convaincre de signer. Non seulement ils s’assureront les services d’un défenseur d’expérience, mais ils pourront aussi réserver les 4 autres licences qui leur seront réservées pour recruter deux attaquants et deux milieux de terrain.

Il ne s’est pas entraîné hier avec l’équipe

Dans l’après-midi d’hier, un dirigeant nous a affirmé que Belkalem devait entamer les entraînements avec l’équipe hier en attendant de poursuivre ses pourparlers avec la direction, mais un autre dirigeant  a déclaré avec ferme conviction que l’enfant de Mekla ne sera pas présent à la séance de la reprise. Finalement, il n’était pas à l’entraînement, mais cela ne veut nullement dire que sa présence à la séance d’hier n’a pas été évoquée au sein de la direction.

Prochainement

Se trouvant à Tizi Ouzou depuis plusieurs semaines, Belkalem pourrait entamer les entraînements avec les Canaris dans les jours à venir afin de maintenir sa forme. Resté inactif pendant plusieurs mois, l’enfant de Mekla devra travailler sans relâche pour espérer retrouver son meilleur niveau le plus vite possible.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here