Vahid quittera la Japon après la coupe du monde

0
659

Aux anges depuis qu’il a validé avec le Japon le billet qualificatif pour la prochaine Coupe du monde, Vahid Halilhodzic ne cesse de s’afficher ces derniers temps dans les medias pour crier sa fierté d’avoir réussi à qualifier, en moins de 10 ans, 3 équipes à des phases finales de la Coupe du monde.

Cette fois, l’ancien coach national était l’invité du plateau de l’émission Talk Foot ‘’45 minutes’’ diffusée lundi sur France 3. Le coach bosniaque a, entre autres, commenté la situation critique que traverse le LOSC son club de toujours en France, avant d’évoquer aussi son parcours avec le Japon. Halilhodzic a même fait une révélation de taille : il ne sera plus l’entraîneur du Japon après la Coupe du monde, il sera donc libre dès juillet prochain. A la question de savoir quand est-ce qu’il retournera au LOSC, Vahid, qui était sur le plateau à côté de Stéphane Pauwels l’ancien attaché de presse du LOSC et manager de l’EN, a directement fait cette confidence : «Je vais faire la Coupe du monde avec le Japon après je vais rentrer, je vais quitter le Japon après la Coupe du monde, je ne sais pas où», s’est-il contenté de dire. Cette réponse était suffisante pour que les journalistes enchaînent d’autres questions, il faut dire qu’il s’agit d’une révélation qui pouvait en cacher une autre, Vahid aura une autre équipe dès juillet 2018 d’autant plus que souvent il ne prend pas de repos. Va-t-il donc être au LOSC ? La question l’a bouleversé, laissant croire que ça pourrait être sa prochaine destination, d’autant plus que ce ne sont pas les marques de sympathie qui manquent à chaque fois qu’il évoque sont premier passage. «Quelle question ! je ne sais pas, je ne peux pas vous le dire, j’ai vécu des moments exceptionnels, je ne peux pas vous décrire, et pas seulement sportivement, humainement aussi, on s’est fâchés mais on est restés copains, aujourd’hui d’ailleurs j’ai déjeuné avec 4-5 joueurs qui étaient avec moi à l’époque, j’ai pris un énorme plaisir de les voir, de discuter avec eux», enchaîne-t-il.

«Après la Coupe du monde au Brésil j’ai compris que tout est possible»

Coach Vahid qui a marqué les supporters lillois par son passage au poste de coach au LOSC entre 1998 et 2002 a fait de même là où il est passé, en Algérie il a laissé un peuple heureux qui est vite devenu triste après les changements opérés à la tête du staff technique de l’EN, le départ du Bosniaque nous a été fatal et l’aura été pour la FAF aussi, d’ailleurs le peuple n’a jamais cessé de rêver de son retour, c’est avec un pincement au cœur que les fous de l’EN apprenaient ses exploits avec les Nippons, et c’est sûrement avec un grand enthousiasme qu’ils apprendront cette annonce de départ, certes l’EN a un staff en place, mais en football tout peut se passer si vite… N’a-t-on pas réussi l’exploit d’utiliser 4 entraîneurs en moins d’une année ?

Qu’à cela ne tienne, Vahid reste concentré sur la date du 1er décembre où il connaîtra les équipes qu’il va affronter en Russie, une Coupe du monde qu’il préparera avec l’envie de rééditer, au moins, l’exploit réussi avec les Verts, c’est lui-même qui le dit, il laisse même entendre qu’en Coupe du monde d’autres facteurs peuvent contribuer à la réussite ou l’échec d’une équipe. «On va essayer de passer au 2e tour, mais en Coupe du monde tout est possible, car après la Coupe du monde au Brésil j’ai compris que tout est possible », a-t-il lancé sans souffler un mot de plus, visiblement Vahid cache beaucoup de choses et n’est pas encore près de dire ses vérités.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here