EN: Tournée Asiatique pour les verts en mars?

0
278

Alors que la FAF est sur le point de conclure un accord avec son homologue de la Corée du Sud pour programmer une rencontre amicale entre les sélections des deux pays en mars prochain, l’entraîneur national, Rabah Madjer, a formulé le voeu de profiter de cette date Fifa pour programmer un deuxième match amical pour ses capés. Et comme la rencontre face à la Corée du Sud a de fortes chances d’être domiciliée à Seoul, Madjer, selon une proche autorisée à la FAF, a émis le voeu que ce deuxième rendez-vous de mars ait lieu en Asie.

En tout cas, pour l’heure rien n’a été conclu. En fait, Le changement opéré par la CAF dans le programme des éliminatoires de la CAN-2019 en reportant au mois d’octobre les rencontres de la deuxième journée, alors qu’elles étaient prévues pour mars, a complètement chamboulé le programme du staff technique de l’équipe algérienne.

La FAF est en train néanmoins de mettre les bouchées doubles pour programmer des matchs amicaux de bon niveau et mettre à profit les deux dates FIFA du mois de mars et deux autres du mois de mai. Selon des sources crédibles, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, aurait pris note et coché deux nations qui font partie des gros bras du football asiatique.

Les négociations devraient être lancées incessamment avec les fédérations japonaise et chinoise pour une éventuelle officialisation de la rencontre qui devra intervenir trois jours seulement après celle, face à la Corée du Sud. C’est cet espace de temps très court (72 heures) entre les deux dates FIFA du mois de mai, qui impose au staff technique national à ne pas effectuer de déplacement dans un autre continent pour disputer une autre rencontre.

Le trio Madjer-Ighil-Menad souhaite donc rester en Asie et profiter pleinement de la période de préparation et des sparring-partners dont le niveau est bien meilleur que celui de la République centrafricaine. Toujours dans le contexte des rencontres amicales, il est à rappeler que les deux dates FIFA n’ont toujours pas été programmées par la FAF.

Cette dernière a préféré temporiser jusqu’au déroulement du tirage au sort de la Coupe du monde-2018 prévue en Russie, une opération qui a eu lieu, hier, vendredi, et voir ensuite les suites à donner aux probables sollicitations des équipes mondialistes, notamment celles qui auront à croiser le fer avec le Maroc, la Tunisie ou l’Égypte.

Toutefois, on constate que le souhait de Madjer d’affronter deux adversaires asiatiques en mars prochain, contraste avec son discours qu’il avait tenu au lendemain de sa désignation aux commandes techniques, portant sur la nécessité de se frotter très souvent à des formations africaines pour bien préparer ses capés pour les éliminatoires de la CAN-2019 et de sa phase finale.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here