Meddane: Aouar? Le dossier n’a jamais été ouvert pour le fermer

0
295

 

Le manager de l’Equipe nationale Hakim Meddane, s’est exprimé hier soir sur la télévision algérienne sur ces fameux deux critères de sélection exigés pour les binationaux. Meddane a précisé que ce débat lancé à ce sujet était stérile, arguant du fait que ni le président, ni aucun autre membre de la FAF n’a douté de l’engagement des joueurs issus de l’émigration. «Personne n’a pas parlé de discrimination ni autre chose de ce genre, il faut arrêter la spéculation», a d’emblée précisé Meddane, très calme mais visiblement remonté contre ces attaques subies ces derniers temps.
«On ne peut accepter ceux qui négocient leur
arrivée, l’EN est au-dessus de tout le monde»
Hakim Meddane rajoute que personne ne peut remettre en cause le  nationalisme de quiconque et que tout ce qui a été dit n’est qu’une spéculation. Il affirme par ailleurs que l’Equipe nationale reste au-dessus de tous les joueurs : «On n’a rien contre les binationaux.  Vous croyez vraiment qu’on refuse des joueurs issus de l’émigration, seulement on ne peut pas accepter des joueurs qui négocient leur arrivée, l’EN est au-dessus de tout le monde.  Ces spéculations sont le fruit d’un malentendu ou plutôt une mauvaise interprétation.»  Le manager de l’EN est clair, net et précis, Aouar n’a pas été sollicité de manière officielle : «Toutes les tentatives qu’on avait déjà entrepris avec l’Olympique Lyon n’ont pas été fructueuses. J’avais sollicité le président Aulas et Bernard Lacombe, concernant Belfodil, Ghezzal et Zeffane pour les convoquer en prévision de la Coupe du monde de jeunes au Nigeria. Ils avaient donné leur aval, mais ils ne sont pas venus.

Ils étaient en U17, ils avaient peur pour leur avenir mais une fois atteint un certain âge, ils ont opté pour l’Algérie.»
«Aouar  frappe à la porte de l’Equipe de France, ce n’est pas évident de le convaincre»
Voulant savoir s’il sera convoqué ou appelé en sélection dans l’avenir, Meddane répondra : «Aouar frappe à la porte de l’Equipe de France, donc ses proches et ses conseillers sont en train de peser le pour et le contre, donc ce n’est pas évident de le convaincre de jouer pour l’Algérie. A vrai dire, on ne l’a pas sollicité, il n’y a pas de dossier Aouar, on l’a jamais commencé pour dire qu’il est déjà fermé, maintenant s’il intègre la sélection c’est une excellente chose, à condition qu’il réussisse à prendre sa place en Equipe nationale.»
«Les locaux ont besoin d’améliorer leur niveau, comme l’a fait Ferhat au Havre»
«Concernant les joueurs locaux, quelques-uns sont d’un bon niveau, mais ont besoin de progresser. On a vu Ferhat qu’est allé au Havre et maintenant on sent qu’il a progressé et hissé son niveau.  Donc, pour améliorer le niveau du joueur local, il faut un championant fort. Privilégier la formation et bien s’occuper des jeunes catégories.»
«On a sollicité Berchiche, il a poliment décliné»
«Berchiche, le défenseur  latéral gauche du Paris-Saint Germain, s’est excusé de jouer pour l’Algérie, on l’a sollicité mais il a décliné poliment, il nous a expliqué qu’il avait d’autres ambitions. On respecte sa décision mais malgré cela, on n’a pas le droit de dire qu’il n’est pas Algérien.»

lebuteur.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here