Bouras attend de voir Zetchi pour décider de son avenir

0
307

Hier fut le début du stage de notre équipe nationale composée uniquement de joueurs locaux.

Le staff technique national et à sa tête Rabah Madjer a maintenu ce regroupement et cela malgré l’annulation par les Emiratis de la rencontre qui devait mettre aux prises les Verts avec leur sélection nationale à Dubaï le 23 de ce mois de décembre. Initialement, l’EN devait se rendre aux Emirats arabes unis demain mardi pour jouer samedi, mais la Fédération émiratie de football, et comme tout le monde le sait, a saisi la FAF pour l’informer de l’annulation de la rencontre du fait de la participation de leur EN à la coupe du Golfe qui aura lieu au Koweït. Et bien pour ce stage on notera en plus de la présence des deux adjoints Meziane Ighil et Djamel Menad, celle de l’entraîneur des gardiens Aziz Bouras. Ce dernier, et comme nous vous l’avions annoncé au cours de ces dernières semaines, songe à démissionner et à quitter le staff technique nationale. Pour rappel, Bouras avait fait part de son souhait de partir au manager général de l’EN Hakim Meddane, mais aussi au Directeur technique national Rabah Saâdane.

Bouras avait fait part de son souhait de partir à Hakim Meddane

Mais en raison de l’absence du boss de la FAF Kheireddine Zetchi qui se trouvait au cours de la même période au Maroc pour participer à des travaux au niveau de la Confédération africaine de football, Aziz Bouras n’a voulu prendre aucune décision avant de rencontrer son premier responsable.

Et bien, et du fait de la programmation de ce stage, et du moment qu’il est toujours sous contrat avec la Fédération algérienne de football, et professionnel qu’il est, Bouras s’est présenté le plus normalement du monde au Centre technique national de Sidi Moussa avant-hier dimanche pour prendre part à ce stage des Verts.

Mais malgré le fait qu’il soit à Alger, Bouras ne s’est toujours pas s’il va poursuivre sa mission avec les A. Il devra rencontrer Kheireddine Zetchi à la fin de ce regroupement, c’est-à-dire à partir de ce mercredi.

Il faut dire aussi que le président de la FAF tient beaucoup à Bouras, mais ce dernier n’a pas trop apprécié certaines façons de faire du staff actuel.

La première : l’établissement de la liste des gardiens avant le match contre le Nigeria sans même le consulter, avec notamment la mise à l’écart de l’ancien capitaine Raïs Mbolhi.

Ensuite, le fait qu’il ne soit jamais associé dans les réunions pour programmer les séances d’entraînement. Et, enfin, qu’on ne prenne pas son avis quant au gardien qu’il juge le plus en forme pour la place de titulaire chez les A.

 

Un tête-à tête hier avec Madjer…

Toutes ces raisons ont poussé donc Aziz Bouras à songer à jeter l’éponge.

Mais malgré les nombreuses sollicitations, notamment des pays du Golfe, Bouras a préféré temporiser le temps qu’il faut pour parler avec Zetchi. Jusque-là, le départ de Bouras était presque évident, mais les choses peuvent changer cette semaine, surtout que Rabah Madjer et son staff ont eu vent du malaise ressenti par l’entraîneur des gardiens de but.

D’ailleurs et pour la première journée de ce regroupement, on croit savoir que Madjer a eu une discussion avec Bouras. Pour rappel, l’ancienne gloire du FC Porto avait dit beaucoup de bien le concernant lors d’une de ses conférences de presse. « Bouras je ne connaissais pas, mais j’ai pu découvrir quelqu’un de très compétent et humainement une personne formidable », avait fait savoir Madjer.

Une discussion hier qui aurait pu vraisemblablement porter sur l’envie de démissionner de Bouras.

Pour ce qui est de la situation pour le moment concernant le départ ou non d’Aziz Bouras, il est clair que la fin de semaine nous éclairera de façon définitive sur la décision finale du coach des gardiens.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here