Le Mouloudia va casser sa tirelire pour un attaquant Zambien

0
850

En quête de renfort pour son secteur offensif qui s’est avéré son maillon faible lors de la phase aller, le MCA ne compte pas se contenter du recrutement du désormais ex-avant centre du MCO, Amine Souibaa, qui vient de signer un contrat de 18 mois avec les Vert et Rouge.

En effet, la direction du Doyen espère frapper un grand coup à l’occasion du mercato hivernal, en engageant l’attaquant zambien de NKana Red Devils, en l’occurrence Walter Bwalya, qui n’est autre que le meilleur buteur du championnat local avec 24 réalisations.

Les négociations avec la direction de N’kana ont commencé depuis déjà un bon bout de temps, mais il se trouve qu’elles coincent toujours. Et pour cause. Les exigences financières des Zambiens sont jugées exorbitantes.

D’ailleurs, même la dernière tentative du directeur sportif des gars de Bab El-Oued, Kamel Kaci Saïd, pour trouver un accord avec le club employeur de Bwalya a été vouée à l’échec.

Selon nos informations, les Zambiens exigent toujours la mirobolante somme de 200.000 dollars pour libérer leur meilleur buteur. Mais comme les Mouloudéens, qui s’apprêtent à faire leur entrée en Ligue des champions, ont un besoin pressant de faire venir un attaquant racé, et comme ils pensent avoir trouvé en Bwalya l’attaquant au profil recherché, ils ne désespèrent pas de conclure la transaction.

Si cela venait à se faire, le MCA aura fière allure avec un attaquant pétri de qualités qui ferait oublier la transaction ratée du Nigerian Barnabas qui n’aura rien montré depuis qu’il est à Alger, soit depuis l’été dernier.

Bien que le montant exigé constitue une somme faramineuse pour son transfert, le désir du Mouloudia de tenir à l’international zambien est motivée par le fait qu’il est âgé de 21 ans seulement et qu’il a une grande marge de progression, ce qui offrira l’opportunité au MCA de fructifier son recrutement, en cas de transfert à l’avenir dans un club européen.

Il est utile de rappeler que ce n’est pas la première fois que le Mouloudia a contacté le joueur, car la direction du club l’avait déjà sur ses tablettes à l’intersaison, mais le président de NKana Red Devils avait exigé à l’époque 400.000 $ en contrepartie de sa lettre de libération. Sachant que l’argent manquait à cette époque, la direction du MCA avait donc renoncé à son recrutement.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here