Algérie-Rwanda, aujourd’hui, plus qu’un match amical

0
1402

La sélection algérienne de joueurs locaux, version Rabah Madjer, effectuera aujourd’hui son premier test en donnant la réplique à son homologue du Rwanda au stade El-Menzah dans un match, certes amical, mais qui revêt un caractère particulier et pour l’entraîneur national et pour ses protégés.

Très critiqué après ses deux premières sorties avec les A, Madjer a donc hâte de faire taire ses détracteurs face à un adversaire qui est en pleine préparation pour le championnat d’Afrique des joueurs locaux programmé pour février prochain en Tunisie. Pour leur part, les joueurs du cru ambitionnent à leur tour de marquer des points dans l’espoir d’être convoqués pour les prochaines échéances de la sélection première.

Il faut dire que jusque-là Madjer est satisfait des conditions dans lesquelles se déroule le regroupement des Verts qui avait débuté dimanche dernier à Sidi-Moussa, avant que l’équipe ne s’envole pour la capitale tunisienne hier. C’est lui-même d’ailleurs qui le dit dans un entretien accordé au site officiel de la FAF.

« Je dois dire que je suis très content du déroulement de ce regroupement. Contrairement au stage précédent où il y a eu beaucoup de blessés et pas mal d’imprévus, pour celui-ci, Dieu merci tout va pour le mieux. Exception faite pour Benguit qui a été contraint de nous quitter pour raison de blessure. J’avoue aussi que je suis très satisfait du rendement des joueurs.
Tous ont très bien répondu lors des entraînements, c’est vraiment encourageant pour l’avenir ».

Concernant le match amical de cet après midi (15h00), il poursuivra : « Quand il y a une rencontre quelle soit amicale ou officielle, tous les joueurs veulent montrer de quoi ils sont capables sur le terrain, et moi en tant que sélectionneur je ne peux que m’en réjouir. D’ailleurs, j’ai pu constater qu’ils ont tous envie de réussir avec l’EN. Cela dit, ce qui est certain, que ce soit mes joueurs, mon staff ou moi-même, nous prenons tous ce match très au sérieux. Même s’il s’agit d’une rencontre amicale sans grand enjeu, on la jouera pour la gagner, c’est notre philosophie ».

Le fait aussi d’affronter une sélection africaine ne fait que réjouir davantage l’ancienne star du football algérien. Madjer avait tout le temps d’ailleurs revendiqué des tests contre des adversaires de notre continent. Il explique les raisons : « jouer en Afrique et face à des adversaires de notre continent avec des gabarits spécifiques, ça a toujours été notre souci. Donc, choisir ce genre de rencontres fait aussi partie de nos plans, et je peux vous affirmer que nous continuerons à adopter cette politique lors des prochaines semaines».

S’agissant de ses objectifs de cette joute amicale contre le Rwanda, le sélectionneur national conclura : «En plus de notre ambition de gagner cette rencontre, ce rendez-vous nous permettra de choisir les meilleurs éléments. Au risque de me répéter, je ne fais pas de différence entre les joueurs qui évoluent dans notre championnat et ceux qui jouent à l’étranger, seuls les meilleurs joueront. D’ailleurs, après cette rencontre nous allons poursuivre notre prospection que ce soit ici en Algérie ou en Europe pour dénicher les éléments susceptibles de renforcer les rangs des Verts. L’essentiel sera de composer une équipe nationale homogène et compétitive capable de rivaliser et de gagner lors des prochaines échéances à commencer par les éliminatoires, de la coupe d’Afrique des nations le mois de septembre prochain».


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here