La CAF sanctionne Zetchi pour ses déclarations

0
814

Le président de la fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, va écoper d’une suspension de deux ans de la part de la CAF (Confédération africaine). L’information a commencé à circuler, hier, en fin de journée. La sanction sera apparemment officialisée le 2 février prochain lors du congrès de l’instance africaine qui se déroulera au Maroc. Cette nouvelle n’a été ni confirmé ni infirmé par la fédération algérienne. Mais une «source autorisé» de cette dernière a signalé à certains médias que la CAF a seulement «avertit» Zetchi et lui a interdit l’intégration dans le future d’une commission de l’instance africaine. La sanction est relative à des déclarations faites par Zetchi, le 11 janvier dernier, au Maroc, à l’occasion d’une réunion du Comité exécutif de la CAF qui s’est tenue la veille du Chan (championnat d’Afrique des nations). Le président de la fédération algérienne est membre de la commission d’organisation de ce dernier. Lors de ce conclave, la CAF a rejeté la candidature du vice-président de la FAF, Bachir Ould Zmirli, pour une place à son exécutif. Ce qui avait irrité Zetchi qui s’est rapproché du secrétaire général de la CAF pour des explications. Et c’est là qu’il s’est emporté lançant des accusations à l’endroit notamment du président de la CAF, le malgache Ahmad Ahmad, qui, d’après lui, n’a pas pris en considération les noms proposés par la fédération algérienne pour intégrer les commissions permanentes de la CAF en faisant appel à d’autres personnes, notamment celles ayant collaboré par le passé avec Mohamed Raouraoua. La CAF reproche également à Zetchi sa démission de la commission du CHAN alors que l’événement venait tous juste de débuter. En tous cas, il est clair que les rapports entre la fédération algérienne et la CAF se sont détériorés ces derniers mois. Et cela va s’aggraver d’avantage le 2 février prochain quand la sanction sera officialisée.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here